En un mot : Bakary Togola le diviseur

Même si la scène se joue loin de nos yeux, la situation reste explosive entre les producteurs de coton à Koutiala et la CMDT, accusée depuis hier par les premiers d’avoir fait courir la rumeur selon lesquelles ils projetaient de brûler les véhicules de la Compagnie. Cette semaine s’annonce tellement explosive dans la Capitale de l’Or blanc que la justice doit juger ce jeudi 12 janvier et jour de foire hebdomadaire, 11 producteurs accusés de refus d’évacuer du coton.

bakary togola president apcam agriculteur champs verge

Si les producteurs justifient leur “révolte” par le non-paiement des ristournes de la campagne d’égrenage 2014-2015, c’est le renouvellement du bureau de l’Union nationale des sociétés des coopératives des producteurs de coton qui les enrage parce que le pouvoir aurait jeté son dévolu sur l’ex-vice-président du PDES (parti des amis d’ATT) passé au RPM, précisément dans la coordination de Bougouni depuis l’avènement d’IBK au pouvoir : Bakary Togola dont l’allégeance aux autorités divise jusqu’à l’Assemblée nationale. En attendant, à Koutiala,  son “départ ou la mort”, les paysans vaincront, martelait hier un leader cotonculteur. Attendons pour voir.

DAK

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *