En un mot : à quand la fin de l’impunité sur nos campus ?

Après l’arrestation de quelques têtes d’affiche, on peut dire que la justice a pu mettre un peu d’ordre dans le monde des vidéomen et activistes sur les réseaux sociaux. En tout cas, on ne voit plus d’insanités dans les publications. Il va falloir appliquer les mêmes mesures sur les campus maliens en proie à des violences meurtrières depuis une dizaine d’années et dont la dernière en date remonte à jeudi dernier, marquée par la mort d’un étudiant.

Ce énième drame est intervenu dans une simple élection de responsable de classe. Un mort de plus, disons de trop, qui devrait interpeller plus d’un à commencer par la justice qui a arrêté au moins cinq suspects, assurant qu’ils seront traités avec la rigueur de la loi. Pourvu que cela soit désormais la règle qui sera appliquée à tous ces caïds qui ont transformé les campus en ghettos.

Le laisser-aller n’avait que trop duré. Lire la suite sur aumali…

DAK

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *