En un mot : 68 richards maliens en cause

Le monde de la politique et des finances est ébranlé par un nouveau scandale d’évasion fiscale, de fuite de capitaux et de placement dans les banques étrangères d’énormes sommes d’argent, qui se chiffrent à des dizaines de milliards de dollars.

aliou dramane kone journaliste editorialiste president maison presse indicateur renouveau

Selon des documents obtenus par le journal français Le Monde, corroborés par une enquête de plusieurs mois à laquelle ont pris part plusieurs grands médias dont Ouestafnews, en collaboration avec le Consortium international du journalisme d’investigation (ICIJ basé à Washington), plusieurs personnalités ouest-africaines sont concernées par ses mouvements financiers, en ayant placé d’énormes sommes auprès de la filiale suisse de la banque anglaise HSBC (HSBC Private Bank).

Il se dit qu’ils sont 68 Maliens à avoir planqué des centaines de millions de F CFA. Qui sont-ils ? C’est la question à laquelle les autorités judiciaires en général et le procureur général en particulier devront répondre en ouvrant tout au moins une information judiciaire pour démasquer ces ennemis de notre économie en manque de fonds.

Les autorités helvétiques s’engagent à collaborer. Dès lors, la balle est dans le camp du garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mohamed Diarra, qui se doit d’honorer la confiance en lui placée pour la transparence et pour le droit de savoir.

DAK

SOURCE :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.