EDITORIAL: Communales du 20 novembre 2016: Quelle équipe aux commandes de la plus grande commune du Mali ?

Plus grande commune mais peu développée, la commune VI du District fait face, une fois de plus, à son destin à l’occasion des élections communales prévues ce dimanche. Quelle équipe communale pour un développement de la commune ? C’est l’enjeu de cette élection en commune VI.

editorial logo

Ouvertes le 04 novembre dernier, les campagnes pour l’élection des élus communaux prennent officiellement fin ce vendredi 18 novembre 2016. Une campagne, âprement discutée entre les candidats, à l’issue de laquelle les populations sont amenées à faire le choix des hommes et femmes qui devront conduire les activités communales.

Si ces élections communales sont considérées comme des élections de proximité, il appartient aux habitants de la commune de faire un choix réfléchi de l’équipe communale. A ce titre, il est important que les électeurs se mobilisent afin de légitimer le vote.

En commune VI, ces élections seront suivies avec grande attention. C’est la plus grande commune mais qui reste largement en retard en matière de développement. L’eau et l’électricité, des sources vitales, ne sont pas accessibles à la majorité des habitants de la commune. La question d’assainissement reste une préoccupation essentielle. Manque ou peu de caniveaux pour permettre l’évacuation des eaux (pendant l’hivernage, une grande partie de la commune est submergée) ; absence ou peu de perspectives d’emplois pour les jeunes ; bradage du foncier au détriment des intérêts de la commune ; très grande insécurité avec des nids de grands criminels…, sont autant de problèmes auxquels sont confrontés les habitants de la commune VI.

Avec la crise dite du nord du pays, cette population en commune VI, s’est fortement augmentée avec l’arrivée de nombreux déplacés. Ce qui augmente, en même temps, les défis. C’est pourquoi, il est important que le choix des électeurs, puisse se porter sur des hommes et des femmes capables de relever tous ses défis. Car, la gestion de la commune, est et doit être une affaire de tout le monde. Se mettre en marge de la vie de la commune, en ne participant pas par exemple au choix de l’équipe communale, c’est desservir la commune et se desservir.

Tièmoko Traoré

Source: Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *