Edito : Songez d’abord au Mali

« IBK sera réélu », « IBK a engrangé des résultats qu’aucun président, avant lui, n’a pu réaliser » etc. Voilà des propos tenus par des proches du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Leurs sorties, c’est en réponse à ces citoyens, en majorité, déçus de la gestion d’IBK  et qui promettent de ne plus de se tromper lors des échéances présidentielles prochaines. La défense est normale mais elle mérite d’être exprimée dans un contexte favorable. Le Mali d’aujourd’hui, il n’y a pas de stabilité. Les choses vont de mal en pis alors qu’au moment où IBK accédait au pouvoir, le climat était un peu favorable ; le Président avait promis  de résoudre la crise. Les identités ‘’Le Mali d’abord’’, ‘’Dieu, le Mali, ma conscience’’ se sont révélés faibles. C’était en un mot un discours creux.

A quelques mois du premier tour de l’élection présidentielle, prévu le 29 juillet 2018, ces hommes qui scandent gaillardement qu’IBK passera dès le premier tour doivent avoir un peu de retenue. L’heure n’est pas à qui passera, mais comment rendre la situation favorable à la tenue d’une élection transparente, crédible. C’est le pari que le régime se doit de relever.

Comme IBK aime à le dire ‘’faisons tout pour que le Mali soit’’.  Ses partisans doivent agir sur la base de cette phrase pleine de sens. La priorité ce n’est pas IBK mais le Mali.

Me Baber Gano,  Dr Treta doivent… songez au Mali.

Boubacar Yakoué

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *