EDITO: Quand le Garde des sceaux devient le fossoyeur de sa propre tombe.

L’affaire RAS BATH n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Le Collectif de Défense de la République (CDR) a égrené lors d’une conférence de presse tenue la semaine dernière, une série de faits qui compromettent l’attitude du Ministre de la justice.

Mohamed bathil rasbath juriste reggaeman rastaline groupe sofa cdr collectif defense republique

Dès sa prise de fonction il a voulu se servir de RAS BATH pour dénoncer primo les faits de corruption et le manque de transparence dans l’attribution de marchés et secundo de placer en état d’alerte le Procureur Général dans le but d’enquêter sur les dossiers mis en cause étalés sur la place publique par le chroniqueur Bathily . Ce deal était un couteau à double tranchant. Le Ministre l’ignorait-il ? Dans tous les cas une sagesse de chez nous dit que lorsque tu veux débroussailler un nouveau champ, commence toujours par les pieds de Néré et de Karité. Ces coupes serviront de baromètre pour ta détermination à avoir un espace bien dégagé. C’est ce que RAS BATH a bien compris et il a fait ce qu’il devait faire. Il était bien dans son rôle contrairement au Ministre.

Le deal n’a pas duré, car contre toute attente, RAS BATH a été convoqué et coffré avec des alibis bidon qui ne tiennent pas la route et qui sont en contradiction avec la morale humaine. Face aux Partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui veulent aider le Mali à rehausser son rang dans le respect des droits de l’homme, le Ministre a avancé des arguments qui n’honorent pas un homme de droit qui de surcroit porte le nom Konaté. Dans notre société, chaque nom de famille a des traits caractéristiques qu’on retrouve non seulement dans leur langage, mais aussi dans leur comportement. C’est pourquoi le Carrefour a toujours conseillé au tout nouveau Ministre de la justice d’éviter de trop parler. Depuis qu’il est à ce poste, il ne fait que parler. Il bat en temps d’antenne, les animateurs tels que Daba Tounkara, Seydou Bamanan, Diosé, Sy Solo tous réunis.

Dans un passé récent, alors avocat responsable devant sa seule conscience et loin des délices du pouvoir, c’est la même personne devenue patron de la justice lors d’une de ses sorties médiatiques avait laissé entendre que l’autorité la meilleure est celle qui s’appuie sur la loi et non sur l’arbitraire.

Qu’est devenu entre-temps cet axiome en droit ? Nous sommes amenés à se demander si l’on pense de la même manière dans un château que dans une cabane. Monsieur le Ministre, vous avez donné de la peine à ceux qui voulaient nous aider à progresser en terme de droit de l’homme dans leur initiative de nous soulager du manque de moyen dans votre département. Avec ces mensonges, vous venez de tout gâter ! Et mieux lorsque la cassette de votre entretien avec RAS BATH sera diffusée, alors vos carottes seront cuites, car la dite cassette aura plus d’audience que celle de RAS BATH sur le prêcheur Bandiougou Doumbia. Alors Monsieur le justicier de Bamako si vous voulez avoir la popularité de Badinter combattez plutôt l’injustice

La parole est à l’image du lion. Lorsqu’elle vous échappe, elle fait des dégâts qu’on ne peut plus rattraper. Faisons attention donc Monsieur le Ministre !

Source: CARREFOUR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *