Edito : Quand l’amour du prochain nous manque

Il était environ midi ce vendredi 18 aout 2017 quand le hasard a voulu que je sois témoin d’une scène à la fois triste et révoltante.

accident voiture choc tombe pont fah

En quittant le Point-G pour l’ACI 2000, j’ai été temoin oculaire  d’un accident  au niveau du carrefour situé en face du FAO. Un jeune et frêle garçon a été percuté par un véhicule 4×4 pick-up double cabine TOYOTA. Le motocycliste a été renversé et traîné.

Ce qui est étonnant, c’est que le conducteur du véhicule a continué tranquillement sa route comme si rien ne s’était passé malgré la violence et le bruit du choc. En réalité, c’est le comportement du conducteur qui m’a poussé à me lancer à sa poursuite à son insu, ayant gardé une bonne distance entre nous.

Je l’ai poursuivi jusqu’à Banconi. Le véhicule s’est immobilisé devant une grande mosquée bien connue que j’éviterais de mentionner. L’occupant est descendu avec un jeune garçon et une jeune fille (ses enfants sans doute). Je me suis arrêté derrière eux à une bonne petite distance sans me faire remarquer.

J’ai été attristé de voir les intéressés à leur descente inspecter proprement le côté de leur véhicule qui avait percuté le jeune garçon. Ce qui m’a confirmé que ces derniers n’étaient pas ignorants de leur forfait. Le plus attristant c’est de les voir rentrer dans la mosquée pour la prière.

J’ai pris le soin de prendre quelques photos. En retournant au lieu de l’accident, je me suis arrêté au premier carrefour ou j’ai vu deux policiers. Je leur ai posé le problème en leur laissant l’immatriculation du véhicule. Ils m’ont promis d’intercepter à son retour de la mosquée.

Arrivé sur les lieux de l’accident, les vendeuses qui étaient là et qui ont vu l’accident témoignent que le jeune garçon s’en est sorti avec des blessures et sa moto endommagée.

Ce que je veux dénoncer ici c’est le comportement du conducteur du véhicule qui est un croyant de surcroît. Il méprise la vie d’un être humain sous le prétexte qu’il va à la prière. Dieu peut-il exaucer la prière d’une telle personne? En plus, quelle leçon de morale ses enfants doivent-ils apprendre à travers son comportement ? Cette situation doit nous interpeller tous quelles que soient nos croyances  religieuses.

La vie est sacrée et l’amour est divin. Nous ne pouvons pas plaire à Dieu si nous n’avons pas de la compassion pour nos semblables. Je ne donne de leçon à personne. Mais cette situation doit nous interpeller sur notre façon de vivre dans la cité.

Changeons de comportement.

 

KANTAO Drissa

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *