EDITO : Gao mérite mieux que ce gouverneur !

Depuis janvier 2015, Gao n’a jamais été tranquille à cause des affronts de la MINUSMA, la résistance contre la domination des rebelles touaregs, des assassinats de manifestants aux mains nues.

editorial logo edito

Ce que Gao n’a jamais connu en 20 ans de démocratie, cette ville vient de  le connaitre en quatre ans de gestion d’IBK. Ce Gouverneur est connu pour son goût de l’argent, très zélé dans tout ce qu’il fait pour se faire remarquer. Partout où il est passé, il a été reconnu pour son caractère c’est-à-dire  se faire plaire toujours à la hiérarchie. Gao a été la seule ville qui a combattu les mains nues  les djihadistes. Cela a été l’œuvre de la jeunesse de Gao. C’est-à-dire Gao Lama qui n’a jamais démérité.

Qu’est-ce que ces jeunes ont reçu en retour ? Presque rien. Même donner l’occasion de recruter les plus valides et les plus braves dans les forces armées, cela n’a pas été possible. Alors que de l’autre côté, les jeunes touaregs de Kidal sont soudoyés pour incorporer les forces dites reconstituées. Le Premier Ministre est interpellé sur la question, en tant qu’ex-ministre de l’administration et actuel Premier Ministre. L’histoire le jugera un jour s’il ne fait rien pour sa ville natale. Ce n’est pas parce que le Gouverneur est un beau-frère par alliance au Président IBK à travers la famille Bata de Quinzambougou que le nommé Seydou TRAORE, peut faire de Gao, ce qu’il veut. Si c’est cela sa façon de voir les choses, il se trompe, car Gao est avant tout la ville de Askia Mohamed, Askia Isak, Askia Daoud et autres, donc la ville de vaillants guerriers songhaï. Nous disons au Premier Ministre natif et originaire de Gao, qu’il n’y a pas de destins forclos, mais des responsabilités désertées. Ce problème ne doit plus en principe trainer, si nous nous referons à vos articles de 1992, par rapport à l’invention du nord par la rébellion. Pour nous, le Mali ne se résume pas à Bamako et à Kati. Cela est vrai, mais ce qui est encore  plus vrai, c’est qu’il n’y a pas de Gouverneur indispensable.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *