ZLECAf: Un attachement constant du Mali à la réalisation de l’unité africaine

Le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane AG Ahmed Moussa, à la tête d’une forte délégation dont l’Ambassadeur du Mali au Nigeria, a participé les 2 et 3 novembre dernier à Lagos au Forum africain sur le thème : «  Ratification et mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale ( ZLECAf)  : Une  nouvelle donne pour les économies africaines ».

Co-organisé par la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, la Fondation Rockefeller et le ministère du Commerce et de l’Industrie du Nigeria, en collaboration avec la Commission de l’union africaine.

Y ont participé plusieurs décideurs du continent ( autorités politiques, administratives, secteur privé, chercheurs et Partenaires au développement ). Son objectif était de discuter des voies et moyens pour réaliser la ZLECAf.

Le traité  a  été signé  en mars 2018 au Rwanda par 44 Chefs d’états africains. A ce jour, seuls 07 pays ont ratifié l’accord.

Cette rencontre était opportune pour attirer l’attention des États sur la nécessité  de prendre des dispositions pour pouvoir aller à cette intégration.

Les résultats attendus sont le développement des infrastructures routières, ferroviaire, l’accroissement des investissements nationaux et étrangers  pour le bonheur des populations  africaines.

Le ministre du Commerce et de la Concurrence a participé à l’animation  de la Table ronde ministérielle.

A cette  occasion,  il a mis l’accent sur l’attachement constant du Mali  à la réalisation  de l’unité  africaine d’où son adhésion à la ZLECAf qui constitue une étape importante dans la construction  d’une économie africaine en voie d’un développement durable.

Ccom /MCC

Source: Le 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *