Turkish Airlines : une compagnie très engagée dans le désenclavement de l’Afrique

La compagnie aérienne, Turkish Airlines, a instauré une tradition avec le monde des médias consistant à inviter par pays des journalistes pour faire la découverte de la Turquie, particulièrement la ville d’Istanbul, où siège la direction générale de la compagnie. Chaque année, des journalistes sont invités à venir à Istanbul. Ce fut le cas du groupe de journalistes maliens parmi lesquels votre serviteur qui a séjourné du 28 juin au 1er juillet 2018 dans la capitale économique de la Turquie.

La Turquie, comme le savent déjà beaucoup de personnes, est à cheval entre deux continents : l’Asie et l’Europe. Tout comme l’est la ville d’Istanbul, 97% du territoire turc se trouve en Asie, et les autres 3% sur le continent européen. Avec ses 90 millions d’habitants, le pays de Recepp T. Erdogan est la 16epuissance économique au monde. Ces dernières années, elle mène une offense économico-diplomatique sur le continent avec des investissements dans le secteur de l’éducation, l’humanitaire, le désenclavement. C’est sur ce dernier chapitre que l’action turque sur le continent est la plus remarquable notamment avec la compagnie aérienne Turkish Airlines. Une compagnie mixte où on retrouve l’Etat et les privés. Turkish Airlines est aujourd’hui la compagnie qui assure plus de connectivité avec l’Afrique que les autres. Elle tient cette première place devant Air France et British Airlines. La compagnie couvre 35 pays et 53 villes sur le continent. Bientôt ces statistiques vont changer puisque la ville marocaine de Marrakech et la capitale gambienne seront desservies dans les jours à venir.

Pour le vice-président de la compagnie chargé de l’Afrique, Askin Cantimur, que la délégation a rencontré, il y a eu un développement du transport dans le monde de 2003 à 2016 avec le triplement du secteur en Turquie. Il y a de nos jours 4,1 milliards de passagers dans le monde, et Turkish Airlines se taille 40% de ce marché. Elle était à la 14e position dans le transport de ces passagers en 2016, contre la 29e en 2003, et elle table sur la 10e position en 2035. Pour ce faire, les moyens ne vont pas manquer à l’ambition, puisque le 29 octobre prochain, elle va inaugurer son nouvel aéroport, qui sera le plus grand au monde, avec une capacité de 90 millions de passagers par an pour la première étape, et 200 millions à la fin des travaux. Elle tient le même 14e rang en matière de fret et possède le plus grand centre de maintenance au monde. 18 cargos desservent 84 destinations, soit 2,15% de part du marché en 2017. Ce qui lui vaut la 2eplace dans le fret en Europe. Mais n’oublions pas que la compagnie est classée pour la sixième fois d’affilé meilleure compagnie aérienne en Europe. C’est le fruit de l’effort des 50 000 agents qui travaillent pour la compagnie, et des 326 appareils qui constituent sa flotte, la 10e plus importante au monde. En 2017, la compagnie a desservi 122 pays pour 307 destinations avec un chiffre d’affaire de 16,2 milliards de dollar américain. 4e réseau au monde ayant le premier rang en termes de destinations, Turkish Airlines entend fêter son centième anniversaire en 2023 avec 120 millions de passagers, plus de 500 appareils et un chiffre d’affaire de 30 milliards de dollar US.

A en croire le vice-président, Askin Cantimur, le centre de gravité du trafic au monde qui était à l’Ouest jusqu’en 2016, va se déplacer à l’Est dans les années à venir, suite au développement des pays asiatiques.

Abdoulaye Diakité, depuis Istanbul  

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *