Transition au Mali : Le Hcua hérite désormais du Commissariat à la Sécurité Alimentaire à travers Redouane Ag Mohamed Ali !

La nomination de Redouane Ag Mohamed Ali au poste de Commissaire à la Sécurité alimentaire avec rang de ministre par le Président de la Transition, Bah N’Daw. Celui qui remplace désormais Kassoum Denon est le porte-parole du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (Hcua) et sa nomination complète à cinq (5) le nombre de ministres issus des groupes armés dont 4 sont détenteurs de portefeuille dans le gouvernement de Moctar Ouane.

Le Commissariat à la Sécurité alimentaire a depuis le 9 octobre 2020 un nouveau patron, en la personne de Redouane Ag Mohamed Ali. Ce jeune cadre issu des Groupes armées puisqu’il est le porte-parole du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (Hcua) remplace désormais Kassoum Denon dont le passage à la tête de cette structure restera longtemps gravé dans les annales de l’histoire du Mali.  Cette nomination du Président de la Transition, Bah N’Daw, marque l’intégration de tous les groupes armés dans le gouvernement de la Transition. Selon nos informations, les groupes armés avaient réclamé cinq postes ministériels. Finalement, ils ont obtenu quatre postes dans le gouvernement et les comptes sont donc soldés avec le seul poste avec rang de ministre, notamment le Commissariat à la Sécurité alimentaire. Voilà pourquoi Kassoum Denon a accepté de céder son fauteuil pour le Hcua.  Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que le ministre Commissaire à la Sécurité alimentaire ne siège pas au Conseil des ministres. Et son service est directement rattaché à la Présidence de la République.

Les quatre portefeuilles occupés par les groupes armés sont : Al Hamdoun Ag Ilyène (ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine) Mahmoud Ould Mohamed (ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche) Me Harouna Mahamadou Toureh (ministre du Travail et de la Fonction publique, porte-parole du gouvernement) et enfin Moussa Ag Attaher (ministre de la Jeunesse et des Sports).  En attendant de connaître  le véritable profil de ce jeune  du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (Hcua), nous lui souhaitons déjà bon vent, en espérant  qu’il  mesure déjà tout l’enjeu  de la Sécurité alimentaire, surtout dans un pays comme  le Mali, en proie  chaque année  à  la sécheresse, aux inondations ainsi que les conséquences des conflits  armés qui ont engendré  de véritables  catastrophes humanitaires avec des déplacés.                                                                                                        

 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *