Tiémoko Meyliet Koné vente l’expérience de la BCEAO sur l’interopérabilité des services financiers numériques

Le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO,) Tiémoko Meyliet Koné a souligné que les facteurs clés de succès de l’interopérabilité des services financiers numériques sont liés à la maturité du marché.

Il l’a fait savoir à la 6ème Table ronde des Leaders de l’Initiative Africaine sur les Politiques d’Inclusion financière (AfPI), tenue les 10 et 11 mai à Conakry, République de Guinée.
C’était sur initiative de la Banque Centrale de la République de Guinée (Bcrg), en collaboration avec l’Alliance pour l’Inclusion Financière (Afi).
A cette condition, le Gouverneur y ajoute la mise en place d’un cadre réglementaire adapté et favorable, à l’adhésion des acteurs, et au choix du modèle économique de la plate-forme, sans oublier la sécurité globale du système.
Il faisait une communication autour du thème « Les facteurs clés de succès de l’interopérabilité des services financiers numériques en faveur de l’inclusion financière en Afrique ».
Il faut souligner que cette 6ème table ronde des Leaders de l’AfPI a enregistré la participation de plus d’une centaine de régulateurs et de décideurs provenant de 57 institutions membres et de 33 pays d’Afrique sous la direction de 12 gouverneurs et sous-gouverneurs de banques centrales présents.
Cette rencontre annuelle réunissant les décideurs évoluant dans le secteur financier a permis, deux jours durant, de passer au peigne fin sur les mesures à mettre en œuvre pour soutenir l’approfondissement de l’inclusion financière et l’autonomisation économique des femmes en Afrique.
Mariama Diallo

 

Source: lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *