Tenue de l’AG du CNPM: Sinsy Coulibaly et Diadié dit Amadou Sankaré vers la bataille judiciaire

Alors qu’à travers une correspondance le vendredi 25 septembre, le Président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) a annoncé le report de l’élection du président de la structure, le camp de son challenger a tenu l’assemblée générale élective ce samedi 26 septembre.

 

C’est sur fond de crise que s’est tenue cette AG. Après le report prononcé par le secrétaire général du Conseil, les portes de la structure ont été mis sous scellées. Le comité statutaire, obstiné à la tenir et faire élire un président, a dû installer les délégués dans la rue d’en face, où est dressée une tente devant servir de bureau de vote.

 

Après contrôle de  la soixantaine de délégués (on parle au total de 77) et procurations, sous la conduite d’un huissier, le camp Dadié a procédé au vote. Diadié dit Amadou Sankaré, challenger de Mamadou Sinsy Coulibaly pour la présidence du CNPM, s’est offert à l’exercice en glissant son bulletin dans l’urne, aux environs de 11h 25 mn. Le vote s’est déroulé en toute transparence. Sauf que sa tenue violerait les textes de l’institution.

 

A en croire certaines sources du camp Diadié, huit (8) délégués se retrouvent de part et d’autre sur les deux listes. Ce qui crée une situation de doublon qu’il faut régler avant la tenue du congrès. Si cette situation, selon le camp Diadié, ne doit constituer un obstacle à l’élection, le camp Sinsy Coulibaly estime que cela entachera sa crédibilité.

Cette situation de dialogue de sourd ouvrira certainement la voie à une bataille judiciaire entre les deux « éléphants » du patronat malien.
CYRIL
Icimali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *