Telecel : Que de la poudre aux yeux !

Le 3ième opérateur de téléphonie mobile du burkinabé ne serait pas à la hauteur de souhait quant à ses ambitions affichées en plus satisfaire les maliens que de combler le vide laissé par les deux premiers opérateurs au Mali que sont Malitel et Orange-Mali.

Lancées, il y a bientôt quelques mois, les activités du lancement du troisième opérateur Télécel deviennent un arbre qui cache la forêt. La société a pris domicile dans un immeuble flambant neuf dans le quartier chic de l’ACI 2000 à Hamdallaye. Beaucoup aujourd’hui sont les maliens qui se disent déjà déçus par la manière d’abord dont les clients sont accueillis par les services d’accueil ensuite par le comportement des responsables.

 

Arrivé au Mali à une période où beaucoup de maliens avaient de la peine à supporter les angoisses de certains opérateurs déjà sur le terrain, la société TELECEL est prise par les maliens comme un ouf de soulagement à ce manque observé chez les premiers donc une alternative à cela. L’éléphant annoncé est arrivé avec un pied cassé. Et beaucoup se demande déjà si la benjamine des sociétés de téléphonie est à mesure de satisfaire les besoins des clients abonnés.

Que de tracasseries à même faire des recharges de crédit ! Des milliers de puces seraient déjà vendues aujourd’hui aux clients mais elles semblent avoir l’option d’usage unique car les clients ont tous les problèmes du monde à faire des recharges des puces activées. Notre équipe de reportage fut confrontée à toutes sortes de difficultés pour avoir d’autres informations par rapport à l’achat, l’activation des chaines de produits que la société met à la disposition de sa clientèle. La montagne n’aurait-elle pas accouchée d’une souris ?

L’unanimité est quand même faite autour du caractère autarcique de l’administration de la société TELECEL contre les usagers et à sa volonté de ne pas fournir des informations dont ils ont besoin. En tout cas, cette société a du pain sur la planche pour ce qui de conquérir et d’avoir la confiance des maliens qui doutent en majeure partie de sa capacité de leurs donner satisfaction. « Sinon pourquoi inviter les gens à s’abonner à un service dont ils ne sont pas à mesure de les offrir ? » S’indignent déjà des clients qu’on a trouvés à la porte du siège de la société.

Quant à Boubacar Malick Traoré que nous avons trouvé à la porte le lundi passé, il croit que c’est cette société leurre les maliens. « Je viens de Boulkassoumbougou et je suis ici depuis le matin. J’étais venu pour avoir un contrat de marché pour grossiste mais les vigiles à la porte m’ont demandé la personne que je voudrais rencontrer alors que je ne connais personne dans le service. En tout cas, je leurs ai expliqué la raison de ma visite. Ils ont exigé que je leurs dise qui je veux rencontrer. Moi, je ne viens pas pour avoir du prêt mais j’ai mon argent dans ma poche » a-t-il regretté.

« D’ailleurs, est-ce que c’est même vrai que la TELECEL fait de la téléphonie mobile ? » s’interroge KadidiaTogola, une autre cliente. Toute chose qui laisse croire que cette société s’enlise déjà avec son mode actuel si elle ne prend garde. L’administration qui dirige la société doit changer de fusil d’épaule si elle veut conquérir les déjà pessimistes et potentiels clients au risque de se voir bouder.

Un service de communication compétent doit voir le jour afin de redonner confiance aux gens qui doutent encore de la sincérité et de la capacité à satisfaire les clients. Le bébé risque d’être jeté avec l’eau du bain. « L’incertitude plane déjà de savoir si ceux qui ont en charge de l’administration de la société sont de bonne foi ou s’ils ne seraient pas incapables de mener à bon port le nouveau bateau TELECEL qui n’inspire plus confiance à nous les usagers » a conclut M. Traoré.

Nous y reviendrons !

Sinaly M DAOU

Par Ciwara Info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *