Technologies de l’information et de la communication : Le Free Roaming effectif dans cinq pays de la sous-région

L’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication a organisé, le Mardi 11 avril 2017, une conférence de presse pour expliquer aux medias le concept du Free Roaming  et son effectivité  dans certains pays ainsi que les travaux qui ont été fait jusqu’à ce jour. Cette conférence était  animée par :  le Directeur Général par intérim de l’AMRTP, Cheick Sidi Mohamed Nimaga, le Directeur Général de la Sotelma-Malitel, Mohamed Morchid ainsi que le représentant du Directeur Général de Orange Mali, Bakara Mady Diallo.

 

journee internationale jeunesse africaine fille confidence message telephone portable communication sms

Grace à l’effectivité de l’application Free Roaming,  Il est désormais possible aux consommateurs maliens  des services de télécommunications dans les cinq (5) pays de la sous-région à savoir le Burkina Faso, la Guinée, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, le service est en cours d’implémentation par les operateurs, mais il sera bientôt effectif. Pour le moment l’application est à sa première phase, la réception d’appel a été limitée à 300 minutes gratuites pour un mois de séjours, soit une durée de 30 jours. Pour les appels les prix varient entre les pays. Pour plus de précision par rapport à cette application, les services compétents de l’AMRTP restent à la disposition des citoyens. Au dire du Directeur Généra par intérim de l’AMRTP, Cheick Sidi Mohamed Nimaga, cette initiative est l’ambition des chefs d’Etats de contribuer  favorablement à l’intégration des Etats à travers la mise en place d’un réseau de télécommunication commun. Aussi, il a fait savoir que c’est suite à cette initiative que les ministres concernés des secteurs et les régulateurs ont tenu des réunions qui ont abouti à la signature de protocole d’accord entre les régulateurs. Ensuite, la mise en œuvre des liens qui permettent d’assurer le Roaming. Par ailleurs, il dira que les chefs d’Etats ont voulu ce roaming gratuit, d’où l’itinérance internationale gratuite. Selon Directeur Généra par intérim de l’AMRTP, les régulateurs ont estimé dans un premier temps de limiter la gratuité à 300 minutes de réception et faire un bilan par la suite. En ce sens, il a souligné que le bilan qu’ils devront faire à une date butoir  du 31 juillet 2017. « En cette date, je pense qu’on aura la remontée, non seulement des consommateurs par rapport à l’application du Roaming, mais en même temps les données statistiques en matière de volume, de difficultés au niveau des opérateurs pour qu’on puisse savoir quelle est la route que nous devrons prendre par la suite pour pouvoir évoluer dans le sens souhaité par nos Chefs d’Etats », a-t-il précisé. Le Directeur Général de la Sotelma-Malitel, Mohamed Morchid a fait savoir qu’ils ont été motivés par l’application de la décision qui a été pris dans ce sens pour  aider à ce que le service soit effectif. Il dira que c’était une façon d’aider leurs clients lorsqu’ils sont à l’extérieur pour qu’ils supportent le minimum de charge, sachant que le roaming tel qu’il existait avant c’était un tarif à un niveau très élevé.  Au dire du  représentant du Directeur Général de Orange Mali, Bakara Mady Diallo, consentir les efforts nécessaires pour que leurs clients puissent continuer à utiliser ce service de télécommunication comme s’ils étaient au Mali alors  qu’ils se déplacent dans l’ensemble des pays du champ, est un défi extraordinaire.

Ousmane Baba Dramé

 

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *