Strategie de mise en oeuvre de la bonne gouvernance : Rapport d’analyse synthétique de la politique fiscale 2014 au Mali

La rencontre d’information du Groupe de Suivi  Budgétaire (Gsb) afin de partager avec les organisations faitière de la société civile, les Partenaires Techniques et Financiers (Ptf), les autorités politiques et administratives et les médias, les résultats de l’analyse synthétique de la politique fiscale 2014 au Mali, s’est tenue le mercredi 21 mai 2014, au siège de ce groupe sous la présidence du représentant du président, M. Souleymane Dembélé. Il avait à ses côtés, le représentant de l’ambassade du Royaume de Danermark au Mali, M. Mamadou Lamine Traoré.

 

Processus budgétaire communes societe civil gsb analyse

 

 

Dans le cadre de la réalisation de son projet d’appui aux initiatives du contrôle citoyen de l’action publique, financé par l’ambassade du Royaume de Danemark, le Groupe de Suivi Budgétaire (Gsb) vient de faire l’élaboration de la synthèse et l’analyse de la politique fiscale du Mali.

Rappelons que la fiscalité est une dimension essentielle de l’activité économique et de la politique de développement. Selon les données, la connaissance et l’acceptation sociale de la fiscalité contribuent fortement à son application et la performance économique. Raison pour laquelle, elle est déterminée par l’environnement institutionnel, socio-économique, à la fois national, régionale et international.

Les experts précisent que dans un contexte de libéralisme économique accru ou de mondialisation, et compte tenu de l’incidence de la pauvreté dans notre pays, il faut que la politique fiscale soit en cohérence avec la politique de promotion de la croissance économique.

Ce rapport d’analyse synthétique de la politique fiscale 2014 du Mali consiste à fournir des informations sur les principaux impôts et taxes, de dresser l’évolution des changements de politiques fiscales prônée par les gouvernements, d’analyser les taux et système de taxation pour apprécier la pression fiscale au regard si possible de l’incidence de la pauvreté, de la politique de promotion des investissements et des politiques ou directives régionales de l’Uemoa.

Selon les constats, cette évaluation permettra aux citoyens d’avoir des informations et analyses sur la politique fiscale, les principaux impôts et taxes en vigueur au Mali, et la pression fiscale.


Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.