Sotelma/ANPE: 2000 auto-emplois en perspective

Une convention de partenariat, entre la SOTELMA/Malitel et l’Agence pour l’Emploi (ANPE), a été signée avant-hier, après-midi, dans un hôtel de la place, au cours d’une cérémonie placée sous la présidence du ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, Mahamane BABY, relative à l’auto-emploi de 200 à 2 000 personnes.

mahamane baby ministre emploi formation professionnelle  mohamed morshid directeur general sotelma conference

De part et d’autre, les responsables étaient présents. Deux interventions ont émaillé la cérémonie, à savoir celle du Président directeur général de la Sotelma, Mohamed MORSHID, et celle du Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag NOCK.
Pour le DG de la Sotelma, la signature de cette convention de partenariat ouvre une nouvelle étape dans la coopération entre le Gouvernement et sa société engagée pour le développement socioéconomique du pays. Outre sa contribution significative au budget d’État, la Sotelma est engagée aux côtés des populations et s’investit pour la création d’emplois, a rappelé le PDG. Il note que le présent projet insuffle une nouvelle dynamique à la politique nationale de création d’emplois.
M. MORSHID a annoncé que pour la première phase du projet, la société apportera l’assistance nécessaire à l’installation de 200 kiosques Mobicash, une des nombreuses solutions de la Sotelma pour faciliter la vie des Maliens. Il a donné l’assurance qu’il mettra tout en œuvre pour la réussite de cette phase test et réitéré «sa volonté de contribuer à faire du Maliba un pays qui avance, qui se développe ».
Le Directeur général de l’Agence pour l’Emploi, Ibrahim Ag NOCK, intervenant à la suite du DG de la Sotelma, s’est dit heureux de prendre part à ce ‘’Projet de création de 2 000 emplois pour un Mali émergent’’. Aussi s’est-il réjoui du couronnement des efforts fournis en vue de la concrétisation de ce projet dont la phase test concerne la création de 200 auto-emplois dans le District de Bamako et environs. Dans la même veine, il a remercié le DG de la Sotelma et l’ensemble du personnel pour le choix porté sur l’AN¨PE comme partenaire de la mise en œuvre de ce projet « gagnant-gagnant » s’inscrivant dans le cadre du partenariat public/Privé.
Selon M. NOCK, « le Comité technique mis en place par les deux structures a travaillé sur le projet ayant comme préoccupation essentielle la qualité des emplois, notamment la décence à travers les revenus potentiellement générés. Dans cette optique, la maîtrise des contours techniques, juridiques et socioéconomiques du projet a conduit à une diversification des services au niveau de chaque kiosque ».
Pour autant, il a souligné, le principal facteur de réussite est et demeure la maîtrise par le promoteur, le courage et la détermination, rappelant à cet effet cette maxime qui lui est si chère : « Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites ».
Un autre facteur non moins important dans la réussite d’un tel projet, a-t-il mis en évidence, reste le choix du lieu d’implantation du kiosque et le traitement réservé aux usagers. C’est pourquoi le DG de l’ANPE a lancé un appel aux autorités communales afin qu’elles accèdent du mieux qu’elles peuvent aux sollicitations des promoteurs pour les espaces identifiés répondants aux critères définis par les intéressés.

Par Bertin DAKOUO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.