Site de la nouvelle mine d’or de B2Gold Fekola : La réinstallation de Fadougou bientôt achevée

La réinstallation du village de Fadougou, site de la nouvelle mine d’or dénommée B2Gold Fekola, dans la Commune rurale de Kéniéba (Ouest), qui ont commencé depuis 2015, s’achemine vers sa fin, a appris l’AMAP.

 

La 6e réunion du Comité local d’orientation de contrôle et de suivi des activités de développement (CLOCSAD) de Kéniéba, qui s’est tenue le jeudi 25 juillet 2019 dans la salle de conférence du Cercle, sous la présidence du préfet, Idrissa Kané,  a discuté des opérations de déménagement et démolition, des accords non signés avec des propriétaires d’installations promises à la démolition, de celles en attente de démolition, et de la mise à jour sur certains points.

La rencontre a fait le constat que 268 chefs de ménages sur 270 auxquels s’ajoutent 642 ménages qu’ils hébergent, pour un total de 910 ménages ont déménagé. Deux ménages n’ont pas déménagé, l’un pour des raisons qui sont à l’étude et l’autre qui réclame le paiement de sa structure construite, après la date butoir f.  À ces deux cas,  il faut ajouter un autre dont le chef est injoignable.

Au total, 1500 structures ont été démolies. Il reste 5 cas dont celle de propriétaires sont injoignables.

S’agissant des accords, sur un total de 912, quelques 871 ont été signés, soit 96% . 41 accords sont non signés parce que les intéressés sont introuvables. Il est à noter que toutes les familles autochtones de Fadougou ont signé leur accord,  sauf un ménage. « Les personnes n’ayant pas signé pourront toujours se présenter au bureau de B2Gold Fekola pour ce faire et réclamer leurs compensations », ont précisé les autorités de la mine et le Consultant de ESDCO, Sambala Diakité.

La Procédure d’homologation des accords signés avec les communautés est en cours.  Une fois homologués par le greffier du Tribunal,  les accords seront distribués aux ménages.

B2Gold Fekola a fourni les plans parcellaires,  les photocopies des cartes d’identité et photos de 245 personnes pour produire 603 cartons qui, une fois reçus, feront l’objet de remise officielle aux ménages propriétaires.

La société minière a promis, pour la gestion de l’eau potable, deux châteaux d’eau d’une capacité totale de 190 m3 qui alimentent un réseau d’adduction et des pompes dans tout le village.

Concernant les déchets, un plan de gestion est en cours par le Consultant,  le site de dépôt final a été approuvé par la mairie.  Le sous-préfet a publié la décision officielle allouant la parcelle. Pour ce qui est des occupations anarchiques tout autour du village,  la décision finale a été de procéder à un morcellement des espaces vides qui seront viabilisés.

Répondant à la question sur le montant global de cette opération de réinstallation,  le responsable de B2Gold a dit qu’ils sont en phase de réconciliation des coûts et qu’au moment opportun, un rapport sera produit dans ce sens et sera disponible.

Auparavant, le préfet, après avoir fait réserver une minute de silence en la mémoire du chef de village de Fadougou disparu, il y a deux mois et qui fut l’un des acteurs clés de cette réinstallation, a « vivement remercié toutes les parties, qui,  grâce à leur participation active, à tous les niveaux des opérations, ont permis d’atteindre ce résultat qui n’était pas gagné d’avance ». Il a élargi ses remerciements au représentant de B2Gold et au Consultant de ESDCO, maître d’œuvre sur le terrain.

MFS/MD

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *