Signature du protocole de financement de la route transsaharienne bourem-kidal

Le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances a procédé, le 25 juillet dernier, à la Primature, à la signature du protocole de financement partiel du projet d’aménagement de la route tran-saharienne Bourem-Kidal. C’était en présence de Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructures et du Désenclavement ; de la ministre déléguée, chargée du Budget, Barry Aoua Sylla ; du représentant des pays de la BAD, Djoussou-Lorng et du responsable des infrastructures de la délégation de l’union européenne, Lucas Ferroni.
Le montant global de ce projet est de 132,85 millions d’euros, soit 87,14 milliards CFA.


L’apport du gouvernement malien est estimé à 15,30 millions d’euros, soit 10,03 milliards CFA pour prendre en charge les coûts de sécurisation de la zone, les frais d’expropriation, de suivi de la mise en œuvre du plan de gestion environnementale et sociale et de fonctionnement de l’unité de gestion du projet.
Cet accord de financement participe de la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD).

Dr Boubou Cissé a, vivement, félicité la BAD et l’Union européenne pour la mise à disposition de ce financement. Car, pour lui, « la route Bourem-Kiadal est une infrastructure au centre d’enjeux économiques, sociaux, politiques et sécuritaires à l’échelle du continent ».
Quant à la représentante des pays de la BAD, Louise Djoussou-Lorng, elle a réaffirmé la disponibilité permanente de sa banque aux côtés du Mali dans ses efforts de développement.

Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *