Signature de protocole d’accord : Le Port autonome de Conakry et le groupe Keïta main dans la main

D’ici 2019, le groupe cogite à transiter 470 containeurs et 670 000 tonnes de marchandises par an. Dans le cadre de facilitation de l’accès à la mer et aux transports maritimes internationaux pour les opérateurs économiques du Mali, le Port de Conakry et le groupe Kéita ont signé un protocole d’accord le jeudi passé. La cérémonie de signature était présidée par le PDG du groupe Keïta, M. Modibo Keïta. En présence de Mme la directrice générale du Port autonome de Conakry, Touré Haouwa Keïta et de plusieurs personnalités.

Le PDG Modibo Keïta a fait savoir que le groupe Keïta fait transiter la plupart de ses marchandises dans les ports de la Guinée. Donc, vu sa proximité avec le Mali, il est une destination de choix pour le groupe.

Pour lui, l’exploitation du port serait un atout majeur pour nous. Car, nous cogitons de transiter 470 containeurs et 670 000 tonnes en marchandises d’ici 2019.

Selon Mme Touré  Haouwa Keïta , ce protocole d’accord est le résultat de la volonté des deux parties à œuvrer ensemble pour assurer des services portuaires compétitifs et trafic de marchandises en transit du Mali régulier sur le port de Conakry ; ce qui va contribuer à créer les conditions indispensables à l’accroissement de leur chiffres  d’affaires et a la création d’emplois dans les deux pays.

Pour lui, premier du genre pour le PAC, ce partenariat conclu avec un acteur de commerce d’un autre pays de l’hinterland, avec des actes que nous posons aujourd’hui répond aux objectifs et aux aspirations des gouvernements guinéen et malien. A l’atteinte des objectifs visés par les deux parties, la directrice générale du PAC réaffirme avec force son engagement à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires

 Karamoko Dembélé

Mali-Flash

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *