Session de formation sur l’Approche par compétence: une option de renforcement des ressources humaines

Le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, en partenariat avec l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) organise, depuis lundi dernier, au Centre de formation de l’ANPE, la deuxième session de la formation sur l’Approche par compétence (APC).

La cérémonie d’ouverture de la session de formation de 5 jours était présidée par le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben KATTRA.
Selon son représentant, l’OIF s’est engagée dans le développement de la formation professionnelle dans notre pays. Toute chose qui se traduit à la fois par des appuis techniques et financiers qui ont permis, entre autres, la finalisation du Document cadre du PRODEFPE; la préparation et l’organisation de la Table-ronde sur le financement du PRODEFPE ; la mise à disposition de la plateforme de service du SYMAP (Système de management et de performance).
Quant au ministre Ben KATRRA, il a noté que la présente session vient à la suite d’une première, tenue du 31 juillet au 4 août 2017, au cours de laquelle les participants ont fait l’état des lieux de l’APC et se sont familiarisés, notamment avec les étapes du processus, les exemples d’énoncés de compétences générales et particulières, les caractéristiques et les buts de l’APC dans le système éducatif.
Pour lui, le choix de l’Approche par compétence comme mode de déclinaison des programmes de formation ou approche d’enseignement, est une prise d’option et un engagement de notre pays pour doter notre économie des ressources humaines compétentes et nécessaires à notre développement.
En effet, a-t-il souligné, l’insuffisance numérique des programmes d’études formulés selon l’Approche par compétence, et l’insuffisance qualitative due au nombre limité de ressources humaines spécialistes en APC, sont un véritable frein à l’épanouissement de la formation professionnelle en tant qu’instrument de développement des compétences techniques et professionnelles et de qualification des ressources humaines de notre pays.
Par ailleurs, a rappelé le ministre Maouloud Ben KATTRA, la présente formation est le témoignage fort éloquent de l’attachement sans réserve du Président Ibrahim Boubacar KEITA, à la concrétisation de ses engagements à l’endroit de la nation et particulièrement de sa jeunesse qui en constitue l’avenir et son potentiel humain le plus prometteur. Ces engagements, a-t-il précisé, portent autant sur une éducation et une formation de qualité que sur la participation de notre jeunesse aux efforts de développement notamment à travers l’entrepreneuriat.
Il convient de noter que le PRODEFPE est la vitrine de la formation professionnelle au Mali. Il traduit l’orientation de la Politique nationale en projets/actions structurants, précise la vision des plus hautes autorités en matière de développement des compétences pour les 10 prochaines années et fédère plus de 14 départements ministériels qui s’engagent ensemble à développer la synergie, la collaboration, à coordonner leurs interventions et à mutualiser leurs ressources.
C’est dire que le PRODEFPE fait l’articulation entre la Politique nationale de l’emploi et celle de la formation professionnelle. Il constitue ainsi la cheville ouvrière de la mise en adéquation du système de formation professionnelle au Mali.
La deuxième session de la formation sur l’Approche par compétence se déroule au centre de perfectionnement et de reconversion de l’ANPE, du 18 au 22 décembre 2017.

Par Abdoulaye OUATTARA

info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *