Semaine “portes ouvertes” de Microcred-Mali : Pour faire connaître le rôle et la place de l’inclusion financière dans l’économie

La cérémonie d’ouverture de la première édition de la semaine “portes ouvertes” de Microcred Mali prévue a eu lieu le mardi 07 novembre 2017 au siège de l’institution financière à Hamdalaye ACI 2000. Elle était présidée par le Ministre  de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de  la Famille, Mme Oumou Touré.

toure oumou traore ministre femme enfant famille cafo conference

Prévue du 07 au 10 novembre 2017, cette semaine a été ouverte en présence de Michelet Beaubrun, Directeur général de Microcred Mali, Younoussi Touré, président du Conseil d’Administration de Microcred Mali, Moussa Bagayogo, représentant du maire de la commune IV, Abdoulaye Sissoko, Secrétaire général du  Ministère de la Promotion des Investissements et du secteur privé, Ousmane Issoufi Maïga,  ancien Premier ministre du Mali et plusieurs autres personnalités.

L’institution Microcred est présente en Afrique et en Chine. En Afrique notamment, elle   possède une dizaine de filiales  dont 4 au sein de l’UEMOA.  Ainsi, Microcred s’adresse aujourd’hui à une population de micro, petits et moyens entrepreneurs qu’elle accompagne dans l’exercice de leurs acticités via des crédits dédiés (fonds de roulement et investissement), mais  également toute une gamme de produits d’épargne variés ou de services  financiers.

Tout au long de la semaine,  des  conférences-débats  édifieront  davantage  le public sur l’éducation financière, la création d’entreprise au Mali,  la protection des clients, l’assurance-vie,  la gestion d’un budget familial.

Dans son intervention, le Directeur général de Microcred-Mali, Michelet Beaubrun,  a souligné que le projet d’organiser une semaine «portes ouvertes»  de Microcred  est né de la volonté de partager et d’échanger avec les clients, partenaires et le grand public sur certains sujets de l’univers de la finance et de l’inclusion financière. « Nous sommes convaincus que cet événement renforcera la confiance dans le milieu des affaires et contribuera à structurer notre présence au Mali. C’est un évènement qui a pour objectif de faire connaître le rôle et la place de l’inclusion financière dans l’économie malienne et d’assurer la promotion des activités des acteurs de la microfinance », a-t-il  déclaré.

A l’en croire, la proximité, la simplicité, la fiabilité, la créativité et le dynamisme  sont des valeurs qui ont permis à Microcred de se distinguer dans 12 pays différents et d’enregistrer des indicateurs d’activités fort honorables. Ces mêmes valeurs, ajoute-t-il, ont contribué en quatre ans, à hisser Microcred Mali au rang de deuxième institution de microfinance au Mali, en termes d’encours de crédit avec plus de 36 000 crédits financés pour un volume de 88.9 milliards de F CFA. « Au 30 septembre 2017, Microcred Mali a un encours de crédit de 22.3 milliards de CFA pour 11 415 emprunteurs dont 40% sont des femmes et 8.09 milliards de FCFA pour plus de 29 578 clients épargnants », a-t-il précisé.

De telles performances, selon lui, n’auraient pas pu être atteintes sans le dévouement et l’implication de ses collaborateurs. Il n’a pas manqué de remercier les partenaires qui ont contribué à l’organisation de cette « semaine portes ouvertes », dont entre autres, Saham, Allianz, Zabban  et ABC Studio.

Enfin, il a mis un accent particulier sur la nouvelle marque Baobab+ de Microcred qui vise  à  promouvoir et  distribuer des produits non financiers  innovants permettant d’améliorer et de transformer le quotidien de ses clients.

Younoussi Touré, le président du Conseil d’Administration  de Microcred,  a indiqué que la vocation de Microcred-Mali est de créer des institutions de  Microfinance pérennes, dans un certain  nombre de pays émergents et de fournir  à  ces  institutions  une  assistance Technique. « Cette semaine portes  ouvertes est la  première du  genre. C’est un processus qui va continuer dans    le  futur,  car nous  avons bon  espoir  que  de plus en  plus de  nombreux  Maliens pourraient  profiter des opportunités qu’offre notre institution de microfinance pour les soutenir dans la réalisation de leurs projets individuels  ou collectifs ».

Le Secrétaire général du ministère de la Promotion des investissements et du secteur privé, Abdoulaye Sissoko, a salué l’initiative, tout en assurant  Microcred-Mali de l’accompagnement de son département pour l’atteinte des objectifs.

Modibo Ouologuem, stagiaire

 

Source: Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *