Selon le classement 2019 de Jeune Afrique hors série n°51 La BMS-SA, 1e banque du Mali par le total de bilan, 161e sur les 200 premières banques africaines

Selon le classement 2019 de Jeune Afrique hors série n°51 La BMS-SA, 1e banque du Mali par le total de bilan, 161e sur les 200 premières banques africaines

Le classement 2019 des 200 premières banques africaines, 21e du genre, inséré dans l’hebdomadaire international Jeune Afrique hors série n°51,  paru la semaine dernière, place la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) au 161e rang. Ce choix a été opéré sur la base de deux indicateurs : le total de bilan et le produit net bancaire (PNB).

Pour le premier la banque dirigée par Alioune Coulibaly se voit attribuer 1317 millions de dollars US et, pour le second, 63 millions de dollars US. Elle progresse ainsi de cinq points puisque, au classement de 2018, elle était 166e.

La BMS-SA apparaît du coup comme la première banque du Mali devant la BDM-SA logée à la 165e place (169e  en 2018) avec un total de bilan de 1283 millions de dollars US et un PNB de 63 millions de dollars US, suivie par Ecobank Mali (183e contre 200e  en 2018) avec un total  de bilan de 1054 millions de dollars US et un PNB de 63 millions de dollars US.

Un spécialiste des questions bancaires que nous avons consulté nous indique que le total de bilan est illustratif du  » patrimoine d’une banque  » de son «  poids économique sur un marché déterminé  » et, au bout du compte de sa  » solvabilité « . Tandis que le PNB est  » un indicateur de la richesse générée par l’activité « .

Voilà qui rassure et renforce le crédit d’un établissement  déjà réputé être le premier à  » financer l’économie réelle au Mali  » à travers notamment son appui aux PME-PMI et la promotion de l’habitat social.

Saouti Haïdara

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *