Secteur des Banques au Mali : La Banque Malienne de la Solidarité se taille la couronne du dauphin !

La Banque Malienne de la Solidarité (BMS), a tenu lundi 15 août 2016 la 49ème session de son Conseil d’Administration, dans la salle de conférence de son nouveau siège, sis au quartier d’ des affaires à Hamdallaye ACI. Après la fusion avec la Banque de l’Habitat du Mali (BHM), la BMS est désormais le 2ème plus grand établissement financier sur l’échiquier national.

banque malienne solidarite bms siege direction

L’examen du budget 2016 réaménagé de l’entité fusionnée, l’adoption des nouveaux statuts, le transfert du siège social de la banque, tels étaient, entre autres, les principaux points inscrits au menu des travaux de la 49ème session du conseil d’administration de la BMS. SA, tenue dans son nouveau siège, situé au quartier Hamdallaye.

Intervenant devant les administrateurs, le président du Conseil d’administration, le Docteur. Bocari Tréta s’est réjoui de la finalisation avec succès de l’intégration des systèmes d’information de la BMS fusionnée avec la BHM depuis le 21 mars dernier.

Toute chose qui selon lui, marque l’achèvement du volet technique de la fusion après l’accomplissement des diligences aux plans juridique, administratif et organisationnel.

« La nouvelle BMS SA est une réalité depuis le 31mars dernier avec la mise en place des différents organes de l’entité fusionnée : Conseil d’administration, équipe de direction générale » a-t-il déclaré.

Avant de saluer les différentes équipes impliquées dans le processus de fusion, décidé à l’issue du Conseil des ministres le 18 mars 2015, sur l’initiative de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra.

Sans l’implication du personnel des établissements fusionnés et de celui des conseillers et des consultants, selon le président du  CA, Dr. BocariTréta, le processus de fusion ne pouvait réussir.

Pour lui, la fusion des deux entités consiste à doter le Mali d’un outil de financement plus robuste, pour lutter efficacement contre la pauvreté et la précarité et faciliter l’accès du plus grand nombre de Maliens à un habitat décent. D’où l’occasion de saluer le ministère de tutelle pour dit-il sa clairvoyance et son accompagnement dans la conduite diligente du processus.

S’agissant du Conseil d’administration, selon M. BocariTréta, conformément à la circulaire n°005-2011 de la Commission bancaire, relative à la gouvernance des établissements de crédit, les administrateurs sont responsables vis-à-vis des actionnaires de la bonne gestion de la Banque.

A cet effet précisera-t-il, ils ont pour mission, entre autres, de définir les objectifs stratégiques de la banque en matière de gestion des risques, l’exercice ou les délégations de pouvoirs d’investissement ou de placement, d’instituer les états financiers de synthèse.

Dans un contexte marqué par une rude concurrence, le président du Conseil d’administration,  a invité ses collègues administrateurs à redoubler d’efforts pour drainer davantage de ressources financières.

Le directeur général de la BMS, Babaly Bah a pour sa part révélé qu’après la fusion la BMS SA, nouvelle formule est désormais le 2ème établissement financier en termes de ressources sur l’échiquier national.

Abel Sangaré

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *