Salon international de l’agriculture (SIAGRI) : Quelques 245 exposants venus de 16 pays

C’est sous le thème “La mécanisation de l’agriculture au Mali” que la 6ème édition du Salon International de l’Agriculture (SIAGRI) a été ouverte par Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, le 24 mars 2016 au Parc d’Exposition de Bamako.

ibrahim boubacar keita president malien ibk modibo keita premier ministre bakary togola president apcam Kassoum Denon ministre agriculture nango dembele ministre elevage peche siagri

Un véritable espace de rencontre entre agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, artisans, chercheurs, hommes d’affaires et clients venus de 16 pays du monde. Pendant dix jours, les visiteurs savourent les merveilles de l’agriculture de notre pays et des pays invités. Cela, à travers 245 stands. Dans son mot de bienvenue, le Maire de la Commune V du District de Bamako, Aboubacar Bah dit Bill, a insisté sur l’implication de l’Institut d’Economie Rurale (IER) dans la recherche des moyens de mécanisation du secteur. Bakary Togola, Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) a souligné que le SIAGRI est aussi un espace de promotion des services et métiers de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’arboriculture et de la recherche agricole.  Aussi, ajoute t-il, « c’est un espace de relations d’affaires entre acteurs professionnels et investisseurs et également un espace de découverte, de formation et d’information, des TIC, des savoir-faire, d’un concours d’animaux et de conférences de haut niveau sur la mécanisation de l’agriculture ».

Selon lui, la mécanisation de l’agriculture se fait à travers l’utilisation des tracteurs de différentes capacités, de motoculteurs, de semoirs, de pulvérisateurs, d’équipements de lait, de pêche, d’offre de réelles perspectives pour l’autosuffisance alimentaire, la lutte contre le chômage et à terme, le  développement du Mali.

Le ministre de l’agriculture, Kassoum Denon, dira que le SIAGRI est une opportunité pour exposer la diversité et la qualité des produits agricoles. Saluant les efforts des plus hautes autorités dans le secteur de l’agriculture, Kassoum Denon a annoncé la création prochaine de “nouveaux villages agricoles” qui seront implantés dans les zones agro-écologiques sur toute l’étendue du territoire national.

Pour le Président IBK, l’avenir agricole du Mali est radieux, « Il est temps que nos parents aient des machines qui leur permettront de travailler plus et mieux et pour un meilleur rendement ».

 Ousmane Ballo

 

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *