SALON DE L’ENTREPRENARIAT ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES : MADAME SAFIA BOLY INFORME L’OPINION NATIONALE ET INTERNATIONALE SUR LES OBJECTIFS

En prélude de l’ouverture de la première édition du Salon de l’Entreprenariat et des Petites et Moyennes Entreprises (SALEP 2019), Madame le Ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat National, Safia BOLY était face de la presse à l’Hôtel Salam pour une conférence de presse la semaine écoulée. L’objectif de la conférence était d’informer l’opinion nationale et internationale sur les objectifs et contextes de cette première édition 2019.

 

Au cours de la conférence de presse, Mme le Ministre Safia Boly a fait savoir que l’objectif principal de ce salon est de promouvoir l’entreprenariat en rendant visible et accessible tous les outils d’accompagnement disponibles pour les entrepreneurs et en améliorant la réflexion sur le climat des affaires. Avant d’ajouter que le coût d’organisation de ce salon est de 190 millions de FCFA.

Ouvert le lundi 22 juillet 2019 sous la haute présidence du Président de la République, S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA, chef de l’Etat, le SALEP continuera jusqu’au vendredi 26 Juillet 2019 et vise à  accompagnement des jeunes et des femmes entrepreneurs. Le SALEP, selon ses organisateurs, fera la promotion de la création d’entreprises et de l’esprit d’entreprenariat. En vue de faire de l’entrepreneuriat, un levier de l’émergence économique, Madame le Ministre a fait savoir que l’Etat Malien à travers le Président de la République, S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA a créé un Ministère dédié à la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, avec pour mission de préparer et de mettre en œuvre la politique nationale dans les domaines de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national.

« Cette politique permet l’adaptation de nouveaux produits et services susceptibles de soutenir le développement de l’entrepreneuriat et la promotion des PME. Au nombre de ces programmes, figure la finance islamique qui a des avantages importants par rapport aux produits financiers classiques: C’est pourquoi l’accent sera focalisé sur ces instruments de financements innovants », a-t-elle dit.

Elle a souligné que l’entreprenariat est une activité génératrice de revenu. A l’en croire, une semaine sera consacrée à l’entreprenariat jeune et féminin. De témoigner que les jeunes constituent la majorité de la population malienne et les femmes ont un rôle primordial de stabilité. Pour conclure, elle a signalé qu’au cours de ce salon, des conférences animes par de grands spécialistes sont au rendez-vous avec des ateliers, des formations des porteurs de projets, des stands (environ une trentaine). De préciser que 8455 PME ont été recensées de Kayes à Kidal. Et parmi ces PME, elle a indiqué qu’environs 200 prendront part au salon tout en affirmant que les PME constituent les couches de résilience au Mali.

Issa Baradian TRAORÉ

Source : Péon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *