Route Kati-Didieni : environ 40% de réalisation

Démarrés en août 2019, sur instruction du Premier ministre, Dr Boubou CISSE, suite aux nombreuses contestations des jeunes sur la problématique des routes dans notre pays, les travaux d’entretien et de réhabilitation de la route Kati-Didieni avancent normalement, c’est en tout cas le constat fait par le président du Front d’Actions pour la Région de Kayes (FARK), Mohamedi DRAME : « Sur environ 175 km, les travaux d’entretien des parties les plus dégradées de ce tronçon, 70 km, soit 40% sont déjà effectifs ».

Pour qui connait, l’ancrage économiques de la RN3, car assurant l’acheminement correct d’une bonne partie des biens de consommation de toute nature pour Bamako, la reprise du trafic de cet itinéraire est capitale pour le désenclavement intérieur et extérieur de notre pays.

 Selon le président du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne Mohamed Cherif HAÏDARA, et sa délégation, en visite de chantier, la semaine dernière; «ce démarrage des travaux répond à l’écho des populations des régions de Kayes et Koulikoro qui réclamaient des routes de qualité pour la circulation des personnes et de leurs biens ».

Quant au président du Front d’Actions pour la Région de Kayes (FARK), Mohamedi DRAME, il dira que sur environ 175 km, les travaux d’entretien des parties les plus dégradées de ce tronçon, 70 km, soit 40% sont déjà effectifs »

Ainsi, s’est-il réjoui, à deux mois des débuts des travaux de réfection, de Kati à Wolodo en passant par Nossombougou, de la réalisation de ce tronçon routier avec des standards offrant une durée de vie d’au moins de 20 ans.

Il convient de noter que d’ici 6 mois, le délai d’exécution de ces travaux d’entretien et de réhabilitation de ce tronçon, seront effectifs. Cette réalisation coûtera à l’État malien un budget de 72 milliards de FCFA.

Andiè Adama DARA

Source: bamakonews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *