Réussite de la campagne agricole 2017 : Dr Nango Dembélé mobilise ses troupes

Le ministre de l’agriculture, Dr Nango Dembélé, s’est rendu le 6 et 7 juin 2017 dans cinq directions relevant de son département à Bamako. Il s’agit de la direction des Ressources humaines du secteur du développement rural (Drh-Sdr), la direction des finances et du matériel (Dfm), la direction nationale de l’agriculture (Dna), la direction nationale du Génie rural (Dngr) et l’Office des protections végétaux (OPV).

nango dembele ministre peche elevage

Le ministre et son cabinet ont été reçus par les directeurs en charge de ces directions, en présence de leurs personnels avec à leur tête le secrétaire généra du Synapro (Syndicat national de la production, Karimou Diarra dit Togola. Le but de la visite était de constater de visu les conditions de travail des agents, dresser des perspectives pour que soit améliorer leur conditions. Il ressort des visites des différents lieux par le ministre Nango Dembélé que lesdites structures sont confrontées à d’énormes difficultés. D’une part, l’on note l’insuffisance du personnel, le dysfonctionnement dans la mise en œuvre des missions de la protection des végétaux, insuffisance d’infrastructures et d’équipements à la base. L’on cite aussi le manque de motivation, de matériel roulant et de logistique, réhabilitation du périmètre maraicher de Samaya, la vétusté des infrastructures. Il y a aussi comme souci, des activités de contrôle finaux, la sécurisation des centres d’apprentissage agricoles. «Ma visite est pour prendre contact avec mes structures, discuter avec elles sur leurs conditions de travail et connaître en retour leur préoccupations», déclare le ministre Dembélé. Avant d’indiquer à ces interlocuteurs du jour d’avoir constaté leurs conditions de travail, entendu leurs préoccupations. «Je suis d’accord avec vous qu’on ne peut pas demander des résultats si les agents ne sont pas dans les conditions de travail idoines. C’est ensemble, de façon collective qu’on peut réussir nos missions. Pour cela, l’information nécessaire au bon fonctionnement du département», dit le ministre Nango. Pour terminer son intervention, Dr Nango Dembélé a adressé une requête aux travailleurs des différentes structures. «J’insiste beaucoup sur le contrôle de qualité efficace des intrants. «Ça c’est fondamental et très capital pour la réussite de la campagne agricole. Ce sont les instructions du chef de l’Etat. Pour ce faire, il faut que l’information soit relayée à tous les niveaux. Notre capacité de mobilisation dépendra de notre capacité de proposition», souligne le ministre Nango.

Soulignons que les objectifs de la campagne agricole 2017-2018 fixés lors du conseil supérieur de l’Agriculture sont de 750 000 tonnes de coton graine et 10 millions de tonnes de céréales.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *