Rencontre CCIM-FGSP: Les conditions d’accès au fonds covid-19 au centre des échanges

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) en collaboration avec le Fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP-SA), sous l’égide du ministère en charge de l’Industrie, du Commerce et la Promotion des Investissements, a organisé le jeudi 22 octobre dernier à l’hôtel Sheraton une journée d’informations sur les conditions d’accès au financement auprès des banques à l’intention des opérations économiques maliens.

 

Cette initiative vise à expliquer de façon générale aux opérateurs économiques du Mali les conditions d’accès de ce fonds de garantie et de façon spécifique celles du fonds COVID-19.

A titre de rappel, le gouvernement du Mali a alloué au secteur privé malien un fonds de garantie d’un montant de 20 milliards de nos francs pour la prise en charge de l’impact de la COVID-19 sur les entreprises privées.

Cette rencontre d’échanges avec les responsables des entreprises privées maliennes était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Drissa Berthé, en présence du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, Youssouf Bathily, ainsi qu’un parterre d’opérateurs économiques.

Pour Youssouf Bathily, cette journée permettra aux opérateurs économiques de découvrir d’autres sources de financement d’entreprises. « Le Fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP-SA) est une structure méconnue de beaucoup d’entrepreneurs maliens », soutient M. Bathily.

Pour le président de la CCIM, cette structure permettra aux entreprises privées d’avoir accès aux prêts bancaires qui posent beaucoup de problèmes aux entreprises en ce qui concerne les conditions d’accès. Le président Youssouf Bathily a, par ailleurs, remercié le gouvernement du Mali pour ce beau geste en faveur du secteur privé malien en cette période de la pandémie de COVID-19.

Pour sa part, le représentant du ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Drissa Berthé a d’abord adressé des vifs remerciements aux initiateurs de cet événement compte tenu de son importance pour le secteur privé malien. Selon lui, la création du FGSP-SA et le mécanisme de soutien au secteur privé qu’il loge est tous porteurs de projets économiques.

AMTouré

Source22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *