Relance économique et stabilité sociale: Mamadou Igor Diarra et sa touche magique !

Le ministre Mamadou Igor Diarra, depuis sa nomination à la tête de l’hôtel de l’Economie et des Finances, s’est véritablement montré comme l’homme de la relance économique du Mali. Les prouesses faites en si peu de temps sont significatives et l’homme ne manque pas d’idées pour trouver et créer les ressources devant permettre la concrétisation du programme du président IBK pour les trois années à venir. Cela pour le bien-être des Maliens.

Mamadou Igor Diarra president directeur general pdg boa ministre economie finance

Dernièrement confronté à la grogne du syndicat des impôts, le ministre Mamadou Igor Diarra a su trouver les moyens et ressources nécessaires pour trouver une issue heureuse  à ce bras de fer. Ainsi, il a été convenu au cours des négociations avec le syndicat de ce qui suit : au titre des primes, dont le taux actuel est de 0,60%, le gouvernement a fait une proposition de 0,90%, soit une augmentation de 50%.

En ce qui concerne les  pénalités, dont  le taux actuel est de 28%, le gouvernement a fait une proposition de 45% soit une augmentation  de 61%. Reste à voir l’entrée en vigueur de ces mesures après la signature du gouvernement, quand on sait que la loi ne rétroagit pas dans ces cas espèces et comme l’exige le syndicat, à partir du 1er janvier 2015. Mieux, le statut particulier et le plan de carrière des travailleurs des impôts se trouvent sur la table du secrétariat général du gouvernement.

Ces efforts ont été consentis par le ministre en vue de préserver  la stabilité sociale, gage d’un développement économique harmonieux. Pas plus tard que la semaine dernière, le ministre était en Arabie Saoudite auprès de la BID pour obtenir les fonds devant construire des infrastructures et autres. Mieux  depuis sa nomination, le ministre Mamadou Igor Diarra, désireux d’apporter un plus à l’économie malienne, s’est attelé à mettre les hommes capables et compétents à la tête des services relevant de son département afin de donner un souffle nouveau et de renflouer les caisses de l’Etat.

Grand Bosseur de son Etat, toujours l’air jovial, pour lui, l’impossible n’existe pas. C’est pourquoi, il n’a pas hésité à donner l’assurance aux élus de la nation pour leur dire que la mobilisation des ressources ne fera pas défaut pour l’accompagnement de la loi de programmation militaire du président de la République. Un programme cher au président IBK pour refonder l’armée malienne.

Aussi, n’a-t-il pas donné des instructions dans certains services comme le trésor public afin d’accélérer le traitement des dossiers pour le bien-être des usagers ? Après avoir purgé les dettes de l’Etat auprès des opérateurs économiques et réussi à annuler certaines dettes du pays envers l’extérieur, le ministre s’est attaqué à réduire le train de vie de l’Etat, surtout les dépenses. Mieux, le ministre a instruit depuis juin la suspension des exonérations  accordées aux importateurs.

Toutes choses qui permettront à l’Etat de faire face à d’autres problèmes. Comme il l’a dit lors du forum de la presse, à la maison de la presse avec assurance, les comptes de l’Etat sont au vert et les salaires des fonctionnaires sont payés à temps. L’homme depuis sa nomination a fait de la question de la relance économique son combat.

Bref, Mamadou Igor Diarra s’est imposé comme le véritable artisan de la relance économique du Mali. Avec le ministre Diarra, l’économie malienne se porte mieux avec un taux de croissance de 7,2 % et une inflation de 1,7 %. Bonne continuation, M. le ministre dans la relance de l’économie malienne.

 

Sékou Traoré

Source: L’Oeil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *