RELANCE DE L’HUICOMA : Le PDG du Groupe Tomota peut-il encore ?

Le Premier ministre, Dr.Choguel Kokalla Maïga, a reçu à la Primature, le vendredi 9 juillet 2021, Aliou Tomota, Président Directeur Général du Groupe Tomota. Au menu des échanges, les voies et moyens pour relancer l’Huilerie cotonnière du Mali (HUICOMA).

 

En effet, le Premier ministre a rappelé à son interlocuteur la place qu’occupe l’HUICOMA dans la vie économique et sociale du pays.

Le Président du Groupe Tomota reconnait volontiers que la relance de cette unité industrielle est un impératif aujourd’hui.

« Un pays sans industrie est la pire chose qui puisse arriver à un Etat », a déclaré Aliou Tomota, lors de cette rencontre avec le chef du gouvernement.

Pour rappel, c’est en 2005 qu’Aliou Tomota a racheté, pour 9 milliards de FCFA, l’Huilerie cotonnière du Mali (HUICOMA). Son ambition, à l’époque, était de faire de son Groupe un acteur agro-industriel de premier plan dans la sous-région. Malheureusement 5 ans après le rachat de HUICOMA, les usines ont toutes cessé de fonctionner de Koulikoro à Koutiala et les travailleurs laissés pour faute de matière première, le coton-graine, affirmait-il.

Après toutes ses années écoulées, le magnat de l’imprimerie au Mali, Aliou Tomota, pourra relancer les machines, d’autant plus que le pays est en déficit de production de coton graine ainsi que de par la multiplication des unités industrielles d’huileries sur le marché ? L’Etat malien va-t-il soutenir cette relance ? Ce sont des équations très difficiles à résoudre, même si l’opérateur économique manifeste une bonne volonté à redémarrer les machines.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.