Réhabilitation de la route Kati-Kolokani-Didiéni : La ministre Seynabou Diop tient promesse !

 

Dans un communiqué à la date du lundi 22 octobre, le ministère des Infrastructures et de l’Equipement a annoncé le démarrage effectif des travaux de réhabilitation de la route Kati-Kolokani-Didiéni pour le mardi 23 octobre. Enfin, une bouffée d’oxygène pour les usagers  de ce tronçon et pour les populations des différentes villes concernées.

Chose promise, chose faite. Les travaux de réhabilitation de la route Kati-Kolokani-Didiéni-Kayes-Diboli sont lancés.

« J’ai entendu des mouvements d’humeur du côté des Katois, mais je veux les rassurer qu’ils ont défoncé une porte déjà ouverte, parce que le projet est déjà mûr. On attend juste la fin de l’hivernage en octobre, le site sera rendu à l’entreprise qui a eu le marché pour que les travaux puissent commencer» tel était la réponse donnée par la ministre des Infrastructures et de l’Equipements, Seynabou Diop suite au soulèvement de  la jeunesse de Kati pour réclamer la réhabilitation de la route de Kati.

Pour rappel, le17 septembre dernier la jeunesse de Kati pour se faire entendre dans sa requête de la rénovation de la route nationale 3 (RN3) avait dressé des barricades au niveau de toutes les issues pour empêcher toute circulation de l’entrée à la sortie de la ville garnison de Kati. Le même jour des gros camions ont déversé des graviers pour permettre l’entretien des axes les plus dégradés de ce tronçon hautement économique. Cela avec la promesse ferme donnée aux frondeurs par les autorités de tutelle du début des travaux réels de réhabilitation, à partir du 31 octobre.

En outre, la réhabilitation de ce tronçon était déjà inscrite en première ligne dans le  registre des actions urgentes de la ministre des Infrastructures et de l’Equipement. Une ministre qui se distingue par sa présence constante sur le terrain. Et sans retenue, elle s’attèle à traduire en réalité les projets du président IBK. Ce qui fait que le président IBK ne tarit d’éloges à son égard à chacune de ses visites à l’intérieur du pays.

Cette action concrète, du ministre Traoré Seynabou Diop mérite d’être soutenue afin que d’ici la fin du 2èmemandat du président IBK, les localités comme Nara puissent voir leur rêve réalisé en termes de réalisation d’infrastructures routières.

Faut-il rappeler que le processus de réhabilitation de la route Kati-Kolokani-Didieni qui s’inscrit dans le cadre d’un programme global de reconstruction de l’axe Bamako-Kayes-Diboli pour un montant de plus 78 milliards de FCFA est financé entièrement par le budget national.

Cependant, s’il faut saluer le pragmatisme de la ministre Seynab Diop qui est toujours sur le terrain pour soulager les populations, il sied aussi de rendre hommage à la jeunesse de Kati qui a écouté et respecté les promesses des autorités compétentes sans se laisser instrumentaliser par des politiques.

Le devoir de l’Etat est de satisfaire la demande sociale et celui des citoyens de respecter l’Etat.

Par Mariam SISSOKO

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *