Règlement du contentieux enttre le Mali et le FMI sur les dépenses extrabudgétaires

Le Mali et le Fonds monétaire international (FMI) ont réglé leur contentieux sur les dépenses extrabudgétaires maliennes qui avaient entraîné le gel des décaissements du FMI, a-t-on appris de source officielle.

ibrahim boubacar keita ibk president malien rencontre christine lagarde directrice fmi fond monétaire international

Ces dépenses portaient notamment sur l’achat sans appel d’offre d’un avion présidentiel pour 30 millions d’euros et d’équipements militaires pour 105 millions d’euros.

Selon une déclaration rendue publique jeudi à l’issue de la visite à Bamako d’une mission du FMI, ces problèmes qui “avaient retardé la première revue, initialement programmée pour juin, ont été résolus”.

“Cette résolution s’est déclinée comme suit : publication des deux rapports indépendants d’audit sur ces transactions ; communications relatives aux processus de sanctions ; correction de la surfacturation des contrats militaires ; application de contrôles rigoureux aux futurs marchés militaires ; et incorporation de toutes les dépenses extrabudgétaires au budget de l’Etat et leur élimination à l’avenir”, précise la déclaration.

Le chef de la mission du FMI, Christian Josz, a indiqué au cours d’une conférence de presse que tous les marchés qui ont été identifiés pour “l’exercice 2014 ont été passés en revue et il a été procédé à certaines annulations de marchés”.

La semaine dernière, le gouvernement malien a adopté un projet de décret visant à harmoniser les procédures de passation de marchés publics avec les directives du FMI.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.