Recettes de l’État: les comptes n’y sont plus !

Un bon Maliden constate avec inquiétude : ‘’les marchandises non dédouanées, qui quittent la Mauritanie pour le Mali, représentent un manque à gagner pour l’État malien, des centaines de Milliards de FCFA de fraude’’. Il n’est pas le seul dans le désarroi, puisqu’un gabelou sur une boîte à image nationale agite qu’en moins d’un mois d’embargo, leurs recettes sont à un peu plus de six milliards de francs CFA de manque à gagner par rapport aux rentrées de sous observées entre janvier et le mois d’août. Or, la Douane est l’un des plus grands pourvoyeurs de la caisse publique qui permet à l’État de se comporter et souvent de faroter. Ayiwa kow flè deh. Si la CEDEAO n’arrête pas de nous étrangler, quelqu’un va déclarer forfait pour le respect de ses engagements régaliens de donner le blé aux Malidens à chaque récolte mensuelle.

Mais, le kata est à un autre niveau. Si nous sommes envahis par les marchandises venant de toutes parts, les gabelous ne sont pas seuls perdants ; il y a également les unités industrielles nationales qui sont foudroyées par la concurrence déloyale de produits importés non dédouanés, donc moins chers par rapport à la production nationale. L’onde de choc de cette pagaille commerciale, c’est l’effondrement du travail des employés dans les usines, donc le chômage technique, donc plus rien pour la popote, donc le désenchantement du changement, donc… Voilà pourquoi nous devons canaliser notre patriotisme pétulant et chercher à faire copain-copain avec la CEDEAO qui ne devrait rien gagner en particulier en condamnant notre pays déjà à genoux à l’indigence. Ce qu’il faut aujourd’hui, ce serait un patriotisme intelligent, avisé ; non l’affrontement avec un grin dont on est membre fondateur. Sinon, wallayae, billaye, tallaye, ça va être cailloux pour nous et nous allons nous jeter des cailloux. On dit en bambara, ‘’fanta dusu ba, i ka yere don fora i ye’’ (un pauvre au gros cœur sait, le jour de sera fortuné). Or, notre bled est abonné pour longtemps à mouscaille.

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *