Projet Leap-GRP : LE NUMERIQUE AU SERVICE FINANCIER DES POPULATIONS VULNERABLES

C’est parti ! La campagne nationale d’éducation financière a été lancée hier par l’ONG Mercy Corps à travers son projet Leap-Global Resilience Partenership (GRP). Ce projet vise à développer l’accès aux services financiers de base, à l’éducation financière, à l’épargne, aux crédits et aux produits d’assurance par voie numérique afin de permettre aux ménages à faibles revenus de mieux gérer leurs ressources et protéger leurs investissements.

konimba sidibe ministre Promotion Investissement secteur prive modec

L’ouverture des travaux de l’atelier de lancement de ladite campagne s’est déroulée au siège du Conseil national du patronat du Mali sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Youssouf Maïga, en présence de la directrice Pays de l’ONG Mercy Corps au Mali, Allison Huggins. Celle-ci a expliqué que le projet Leap GRP a été conçu pour répondre au défi mondial de résilience par un groupe de bailleurs de fonds notamment appuyé par la Fondation Rockefeller, l’USAID et la coopération suédoise. Il s’appuie sur la recherche des solutions innovantes afin de pallier les problèmes liés aux chocs récurrents qui rendent souvent les populations les plus vulnérables encore plus fragiles. Selon Allison Huggins, cette innovation dispose d’un potentiel énorme pour répondre aux problèmes des populations pauvres. L’Afrique de l’Ouest a un effort à faire pour attraper les autres régions et assurer que la technologie et l’innovation soient mises au service du développement. Ce projet représente une étape dans ce sens et constitue le premier projet ‘’Banque-à-portefeuille électronique’’ avec une institution de microfinance dans la Région des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Tout en remerciant l’engagement de toute l’équipe du projet ainsi que l’appui, l’encouragement et l’encadrement du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, elle nourrit l’espoir de voir ce projet stimuler le développement continu des produits et des services financiers numériques afin de promouvoir l’inclusion financière pour les populations à faibles revenus surtout dans les zones rurales. Le secrétaire général du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé Youssouf Maïga a indiqué que les activités du projet Leap GRP s’accordent bien avec les priorités du gouvernement inspirées par la vision du président de la République pour bâtir un Mali nouveau. M. Maïga a fait remarquer que le projet Leap-GRP vient en appui aux efforts du gouvernement pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali ainsi que le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable du Mali (CREDD). Il s’inscrit également à renforcer la mise en œuvre de la Politique nationale de développement de la microfinance adoptée par le gouvernement le 29 juin 2016, à travers notamment la protection des clients et un accès large et diversifié aux services financiers. M. Maïga s’est ensuite réjoui que la phase pilote du projet qui couvre l’année 2016, s’adresse exclusivement aux populations rurales des Régions de Mopti et Gao. Cette phase sera essentiellement axée sur les secteurs d’activités productifs liés à l’agriculture et à l’élevage avec un ciblage genre qui va prioriser au moins 50% de femmes via les groupes d’épargne. Le projet Leap-GRP représente une opportunité pour utiliser les nouvelles technologies numériques afin de faciliter l’accès aux services d’épargne, de crédit, de transfert et de micro-assurance en faveur des populations vulnérables à partir d’une approche basée sur l’éducation financière. Pour permettre aux populations de bénéficier d’une telle opportunité, Youssouf Maïga a invité les responsables du projet et leurs partenaires à ne ménager aucun effort pour que cette phase test soit une réussite et que la mise à l’échelle nationale soit envisagée en 2017. Le secrétaire général du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé a enfin assuré l’assistance que le gouvernement saura apporter au projet toute l’assistance requise pour l’atteinte des objectifs visés, au bénéfice exclusif des populations rurales pauvres et durement affectées par la crise sécuritaire.

A. D. SISSOKO

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *