Projet de Kabala : De l’eau pour de plus 1 200 000 habitants

Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé a procédé le 1er juin à la mise en service de la première phase de l’usine de  production  du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala.

 

144 millions de F CFA: c’est le nombre de litres d’eau potable que va fournir cette première phase du projet par jour. Cette quantité sera injectée dans le réseau de distribution  de la Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep-Sa) pour servir plus 1 200 000 habitants à Bamako et environnements.

D’une enveloppe de  172 milliard de F CFA, les travaux ont été réalisés sous la maîtrise d’ouvrage de la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (Somapep S.A). Ils ont porté sur la réalisation des ouvrages de prise de pompage et de refoulement d’eau  brute à partir du fleuve et de traitement, de production et de distribution. Sept bailleurs de fonds ont contribué à la réalisation de ce joyau : il s’agit de la Banque européenne d’investissement (BEI), l’Union européenne, l’Agence française de développement (AFD), Banque islamique de développement (Bid)  Banque mondiale, la Banque africaine de développement (Bad) et la coopération de l’Italienne.  Selon les autorités, le nombre de personnes ayant accès à l’eau potable présentement sera doublé à la seconde phase du projet de Kabala.

Pour le Premier ministre,  Dr. Boubou Cissé, l’idée c’est d’aller vers 100 % de couverture universelle en termes d’accès à l’eau potable et de bonne qualité sur l’ensemble du territoire malien.

K. M. D.

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *