PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE L’IRRIGATION DANS LE BASSIN DU BANI ET A SELINGUE (PDI-BS) : LE BARRAGE-SEUIL DE KOUROUBA INAUGURE DANS UNE LIESSE POPULAIRE 

L’apothéose ! C’est en cela que se résume   l’inauguration du barrage-  seuil de  kOUROUBA  le vendredi 14 janvier  2021  par le Premier ministre, M. Moctar OUANE.    Le ministre de l’Agriculture de l’Élevage et de  la Pêche M. Mahmoud Ould Mohamed  , celui de l’Économie et des Finances et leurs collègues de l’Administration Territoriale , de la Promotion de la femme  étaient également de la rencontre  qui  est doublement inscrite dans  les  annales de l’histoire  de  Kourouba , une localité située dans le cercle de Sélingué. Cette journée marque en effet l’inauguration d’un barrage aux potentialités économiques  énormes pour les  populations  des environs mais aussi, d’autre part, la journée marque la  première  visite  d’un  Chef de  Gouvernement  dans la localité depuis l’indépendance du Mali .  Une autre raison   qui aura contribué à    la réussite de l’évènement.

Le seuil de Kourouba  se  situe sur  la rivière Sankarani    du village de Kourouba en rive droite  à 05 km environ en aval du barrage de Selingué et  à 01 Km environ en  amont de la confluence avec le fleuve Niger. Il  est constitué de 02 ouvrages distincts séparés par l’ilot central dans le cours de la rivière Sankarani. Il est constitué d’un seuil mobile de 272,5 m de long .La partie gauche de l’ouvrage est raccordée par une piste en terre à la digue de Maninkoura et la  partie droite est reliée directement au village de Kourouba par l’intermédiaire de la piste existante venant du carrefour des routes Ouelessebougou -Kourouba et Kourouba – Dangassa -Bamako. L’objectif principal du seuil de Kourouba consiste au rehaussement du plan d’eau du Sankarani pour sécuriser la mise en eau du périmètre à maitrise totale de Maninkoura (1094 ha) en période d’étiage. Il est également attendu de la réalisation du seuil, le désenclavement du bassin de productions agricoles de la zone et la production de l’électricité à faible coût, à travers l ‘incorporation d’une mini centrale électrique.  Autrement dit, le  barrage -seuil de Kourouba a pour finalité d’assurer  le développement socio -économique des populations. C’est fort de ce constat que les  autorités coutumières  et communales de  Kourouba ,  Maramandougou, Faraba, Selefougou, Tiakadougou Dialakoro   ont adressé leur  reconnaissance aux  plus hautes autorités du pays pour la réalisation du   barrage  qui a bénéficié de l’appui de la  Banque Africaine de Développement(BAD)  chef de file des PTF.

M.Famori Saba  qui représente la BAD  a souligné que  « le seuil de Kourouba est l’un des chantiers  structurants que la BAD et  ses partenaires ont  initié  pour le Mali dans la zone office du Développement Rural de Selingué.  Le financement du PDI-BS  a été approuvé en 2009  par les PTF »,   a souligné .SINABA.

Le PDI-BS  a  été mis en oeuvre à travers  quatre composantes majeures ,  en premier lieu, la composante développement des infrastructures de production,   la composante 02 qui porte sur  l’accroissement de la production  et de la productivité , une troisième composante  portant sur le renforcement des capacités et l’appui aux initiatives locales  et  une dernière composante axée  sur la gestion du programme.’’ Le programme seuil de kourouba  a été réalisé dans le cadre de la composante 1 , mais il faut noter  cette infrastructure  structurante  contribuera  l’atteinte des  résultats de la composante  2  et 3 ‘’ s’est felicité le representant  des PTF     pour donner un aperçu sur l’importance du    barrage   réalisé dans le cadre du PDI-BS , un programme coordonné par M. Amadou Diadié Daou.

Le ministre de l’Agriculture a Indiqué que   « la mise en service du barrage-seuil de Kourouba   permettra  la maîtrise de l’eau, d’affranchir les productions agricoles des aléas des changements climatiques et des caprices des crues du Sankarani.  ‘’Le Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Baní et à Sélingué (PDI-BS) a été initié par le Gouvernement de la République du Mali et ses Partenaires Techniques et Financiers, en guise de mise en valeur de l’important potentiel agricole par la maîtrise de l’eau, gage de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et seul moyen de corriger les inégalités entre le (…)

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *