Prix africain de développement “Padev Awards Kigali 2020» : Notre compatriote El Hadj Youssouf Touré, Pdg de Diabaly Transit désigné “Meilleur artisan Africain du Secteur du Transit”

Notre compatriote El Hadj Youssouf Touré, Président directeur général de Diabaly Transit vient d’être désigné “Meilleur artisan africain du secteur du Transit” par la Fondation 225 à travers le Prix africain de développement (Padev Awards) dont la cérémonie de remise des distinctions s’est déroulée le 13 octobre dernier, à Kigali, au Rwanda. Cette distinction honore tout le peuple malien pour qui connait le rôle que Youssouf Touré joue dans le cadre du développement socio-économique de notre pays. Ce prix vient s’ajouter à d’autres récompenses qu’il a remportées à l’international, notamment le Prix Africain du Meilleur Manager du secteur du Transit, en Côte d’Ivoire, il y a deux mois seulement. 

Décidément, 2020 est l’année du Président directeur général de la Société “Diabaly Transit”, El Hadj Youssouf Touré, pour avoir remporté plusieurs trophées, grâce à son leadership dans le secteur du Transit au Mali. L’homme s’est distingué par la qualité du service rendu par son équipe.

Après son trophée du “Meilleur Manager Africain du secteur du Transit” en Côte d’Ivoire, notre compatriote El Hadj Youssouf Touré était à l’honneur, du 11 au 13 octobre, à Kigali, au Rwanda lors de l’édition 2020 du Prix Africain de Développement “Padev Awards 2020”. Il a dignement représenté le Mali lors de la prestigieuse soirée gala de remise des trophées aux personnalités africaines qui se sont distinguées au cours de l’année à travers leur secteur d’activité.

L’événement s’est déroulé, le 13 octobre, à l’Hôtel Marriot de Kigali avec la participation de nombreux invités de marque. Au cours de cette soirée, plusieurs trophées ont été décernés. Ainsi, le trophée du “Meilleur Artisan Africain du Secteur du Transit” est revenu à El Hadj Youssouf Touré, Pdg de Diabaly Transit. Une récompense bien méritée puisque cet homme a consacré toute sa vie au métier de transit. Il a dédié ce prix à tout le peuple malien et au monde du secteur de transit au Mali.

Ils étaient au départ 500 nominés à travers 15 pays africains. Et El Hadj Youssouf Touré a été désigné parmi eux pour être le Meilleur Artisan Africain du Secteur du Transit. Il s’agit désormais d’un titre d’Ambassadeur  des transitaires africains qu’il ramène au bercail avec fierté au nom du Mali.

Selon les déclarations du Jury du Prix Padev 2020, El Hadj Youssouf Touré a été distingué au vu de l’importance de ses prestations dans le domaine du transit et aussi, à la lumière des résultats appréciés de la clientèle puisque la société «Diabaly Transit» fait aujourd’hui la fierté du Mali.

En plus de Youssouf Touré, un autre Malien était à l’honneur. Il s’agit du Maire de Ségou, Nouhoum Diarra, qui a reçu le Prix du “Meilleur Administrateur Africain des Collectivités Locales”.

Le Prix africain de développement (Padev) a vu le jour en 2006 à Abidjan par des organisations de la société civile de plusieurs pays africains réunis autour de la Fondation 225 du Burkina Faso et de Safam Com International de la Côte d’Ivoire. Il s’agissait de contribuer à booster le développement des pays africains, à travers l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence, comme une des valeurs cardinales de la société africaine. C’est en mai 2007 que la première édition de la cérémonie de remise de cette distinction aux lauréats s’est déroulée à l’hôtel du 2 Février à Lomé, au Togo.

Notons que l’objectif du Prix Padev est “d’instaurer une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme une des valeurs cardinales et structurantes de la société africaine. Il s’agit aussi de susciter la prise de conscience autour de la responsabilité de chaque Africain comme acteur du processus de développement de son pays et non plus comme un spectateur passif des politiques gouvernementales en la manière”.  C’est aussi une manière de célébrer les hommes et les femmes dont les œuvres sont de nature à produire un impact notable sur le processus de développement de leur pays.

Il est nécessaire de rappeler que plusieurs personnalités maliennes ont déjà été récompensées par la Fondation 225 à travers le Prix africain de développement. Il s’agit de l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré avec le Prix du Meilleur Artisan de la Sécurité Publique, de l’Ex-directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) Luc Ankoundio Togo avec le Prix du Meilleur promoteur de la Sécurité sociale. Sans oublier Samba Diallo, Co-Gérant de Betrap-Sarl avec le Prix du Meilleur opérateur du Génie civil et rural …    

El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *