Pour le paiement des impôts : Le DG appelle au civisme

Confronté à un manque criard de crédits dans le Trésor public, le Directeur Général des impôts, Oumar Bilal Maïga, a invité les populations à beaucoup plus de sens élevé du patriotisme et de civisme en payant leurs impôts. Depuis un certain temps, les caisses de l’Etat sont déclarées vides et il y a une flambée des prix des produits de première nécessité déplorée sur le marché.

 

Pour des rares fois, le Directeur Général des impôts a animé une conférence de presse pour exhorter les citoyens à payer les impôts.

En effet, le lundi 22 octobre dernier, le DG des Impôts  du Mali, entouré de plusieurs cadres de sa structure, était face à la presse. C’est dans le cadre du lancement de la campagne de sensibilisation et d’information des populations sur le civisme fiscal.

Estimant qu’au Mali peu de citoyens payent régulièrement leurs impôts, le DG Oumar Bilal Maïga a révélé que les promoteurs des écoles privées sont parmi les plus mauvais payeurs des impôts à Bamako.

«La situation des écoles privées aujourd’hui pose énormément de problèmes à notre niveau. Il y a certaines écoles qui ont des problèmes par rapport à la subvention de l’Etat qui est en retard, mais il y a certaines écoles qui n’ont rien à voir avec la subvention. Nous pouvons comprendre que ces écoles qui sont dans cette situation puissent évoquer des difficultés par rapport au paiement de l’impôt. Mais, aujourd’hui, toutes les écoles se sont mises dans cette logique de ne pas payer leurs impôts»,explique le conférencier, Oumar Bilal Maïga. Et d’ajouter : «Ce qui est sûr, c’est que  nous ne pouvons pas rester dans cette situation ».

En général, cette situation de manque d’argent dans la Trésorerie nationale s’explique par du fait que de nombreux citoyens payent leurs impôts soit en retard ou du fait aussi de la corruption des Gouvernants.

Pour ce qui concerne les écoles privées, le DG des impôts s’est dit ferme. «Nous sommes en train de voir avec les écoles pour faire la part des choses. Tout le monde se met derrière ce problème de subventions pour ne pas payer l’impôt. Il y a certaines écoles où l’Etat n’envoie aucun élève, ce sont les parents d’élèves qui payent les frais scolaires. Est ce qu’on doit traiter ces écoles avec la même rigueur que celles qui ont de problèmes avec l’Etat ?», s’est-il interrogé anxieusement.

A côté de certains promoteurs d’écoles qui ne payent pas l’impôt à l’Etat s’y trouvent d’autres promoteurs d’entreprises qu’il faudra également bousculer afin qu’ils s’acquittent de  leurs devoirs vis-à-vis de l’Etat.

Habi Sankoré

Source: LeSoft

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *