Plainte du promoteur de foodstop-sarl contre la BICIM autour d’une créance impayée: Le tribunal de la commune III statuera ce vendredi Amadou Gagny Lah court le risque d’être déclaré persona non grata dans les banques du Mali

ucoup d’autres clients même s’ils ne remboursent pas leurs prêts, les garanties et les gages sont sur place. La banque n’a pas de problèmes tant que les garanties et les gages sont sur place. On n’est pas là pour divulguer des secrets bancaires. Notre lettre a été adressée au procureur et non au public, si elle s’est retrouvée sur la place publique c’est pas de notre faite ». S’agissant de sa plainte, le secrétaire général signale que  » dans cette requête il relève que son entreprise va bien, donc c’est lui qui est un mauvais client car son entreprise va bien mais il ne paie pas ses créances à la banque «

 . Hamadoun Bah de renchérir que « dans les autres banques, je pense que les biens gagés ne sont pas encore dissimulés… Le syndicat va étudier son cas et écrire à toutes les banques de la place, d’être regardant spécifiquement sur ses dossiers et de cesser de travailler avec lui. S’il ne fait pas attention, il sera persona non grata dans toutes les banques. Et les banques qui vont s’entêter à travailler avec lui, s’il ne rembourse pas, le patron aura àffaire avec le Syndicat.

Lui seul est entrain de gâcher les chances de beaucoup de clients. C’est pourquoi les banques sont souvent réticentes à financer l’économie, à cause des clients comme lui qui prennent l’argent des banques pour faire la belle vie, alors que c’est de l’argent d’autres clients confiés à la banque. Il nous narguait en nous disant d’amener l’affaire là où on peut à cause de ses soutiens. Suite à notre correspondance au procureur, une médiation pénale avait été engagée, on espère que cela va aboutir et qu’il remboursera  son prêt. ».

Y.CAMARA

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *