Panier de la ménagère : Les prix des céréales en chute libre

Les prix des céréales sur le marché malien connaissent une baisse considérable, depuis septembre dernier. Cette tendance devrait se poursuivre jusqu’au mois de janvier, selon les opérateurs.

Au marché de Ouolofobougou-Bolibana, le magasin de Soumaila Koné est rempli à ras-bord de céréales. L’affluence n’est pas celle des grands jours. Il somnole dans un fauteuil à l’entrée. « Le manque d’affluence est dû au fait que le marché est assez fourni », explique le commerçant. Il reconnait que les prix des céréales sont en nette baisse par rapport à l’année dernière, à la même période.

Ainsi, le riz local, précédemment vendu à 530 F CFA/kilo, est cédé à 300 F CFA. Selon les prévisions, ce même produit chuterait à 200 FCFA en janvier prochain.

Le petit mil a été vendu à 420 F CFA l’année dernière. Son prix a baissé de 50%. Si la tendance se maintient, le kilo serait cédé à 150 F CFA.

Pierre Traoré, coordinateur de l’Observatoire du marché céréalier (OMA), indique que la baisse des prix des céréales a commencé depuis septembre. Et que la tendance devrait se poursuivre, au moins jusqu’en janvier. Elle s’explique par le démarrage des premières récoltes. Donc, comme l’offre est déterminée par la production, c’est tout naturel que les prix suivent.

Cependant, le coordinateur soutient que ces prix ne sont pas valables pour l’ensemble du territoire national. Car, dit-il, « Il y a des poches déficitaires en production céréalière. Dans, ces zones, les prix devraient se maintenir ou seraient revus à la hausse ».

Pierre Traoré regrette le manque de moyen de sa structure pour observer l’évolution des prix sur les 200 marchés ciblés. Sur ce nombre, seulement 42 marchés sont sondés.

Suivez les courbes de fluctuation des prix des denrées sur le marché.

La Rédaction

Source: Azalaï-Express

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *