Ouastani Assen, Administrateur-directeur général de la BIM-Sa : «La BIM, c’est la volonté de participer au financement des PME…»

L’Administrateur-directeur général de la Bim-Sa, Ouastani Assen, à l’ouverture de la 2ème édition du Salon des banques et des Petites et moyennes entreprises, nous a accordé une interview au cours de laquelle il a détaillé ses attentes pour ce Salon.banque internationale mali bim economie

Selon l’Administrateur-directeur général de la Bim-Sa, Ouastani Assen, ses attentes pour ce Salon sont multiples. Il a indiqué que la Bim-Sa est une banque des PME, tout en rappelant qu’elle a mis en place une organisation dédiée au marché des PME depuis plus de deux ans. «On a plusieurs jeunes opérateurs qui sont clients chez nous depuis 3 ans grâce à ce dispositif. Ils ont commencé, il y a 3 ans, avec 50 millions de Fcfa de chiffres d’affaires et grâce à l’accompagnement de la Bim-Sa, il y a certains d’entre eux qui font 4 à 5 milliards de Fcfa. On est déjà dans le financement des PME et en train d’accompagner des jeunes promoteurs dans leurs besoins pour qu’ils puissent développer leurs activités et donc, créer de l’emploi», a déclaré l’Administrateur-directeur général.

La seconde chose, pour Ouastani Assen, c’est qu’en 2015, le volume de crédit que la Bim-Sa porte sur les PME a progressé de 97%, soit 30 milliards de Fcfa. Il a également souligné qu’en 2017, la progression de ce volume va être encore plus importante. L’Administrateur-directeur général de la Bim-Sa a tenu à saluer le discours extraordinaire du ministre de la Promotion de l’investissement et du Secteur privé, à la cérémonie d’ouverture du Salon, où il a parlé des problématiques liées au secteur qui sont un frein au développement. Aux dires d’Ouastani Assen, la Bim-Sa a une réponse au niveau organisationnel.

Selon lui, la 3ème chose, c’est que son institution va accélérer encore en 2017 le financement des PME. «On va signer bientôt un protocole d’accord avec le Fonds de garantie du secteur privé pour permettre de financer beaucoup plus les investissements des PME. Parce qu’il y a le commerce où on achète et on vend, il y a aussi l’industrie. Par exemple, pour l’industrie de jus, aujourd’hui, nous sommes la banque leader dans ce secteur. C’est nous qui avons accompagné par le passé ce secteur, qui connaît aujourd’hui un effectif permanent de plus de 7300 personnes. C’est un secteur qui nous intéresse beaucoup parce qu’il est créateur d’emplois», a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter que sa banque en train de travailler sur un plan d’actions pour développer le financement. Il aussi signalé que la Bim-Sa n’intervient pas qu’à Bamako seulement. Selon lui, elle dispose, en dehors de Bamako, de plus de 46 agences. «La Bim-Sa finance les PME de Bamako, mais également à l’intérieur du pays. Le marché des PME est un segment stratégique pour la banque. La Bim-Sa, c’est la volonté de participer au financement des PME, parce que l’une des valeurs du groupe bancaire, dans lequel évolue la Bim-Sa, est la citoyenneté», a conclu l’Administrateur-directeur général.

Diango COULIBALY

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *