Opportunités d’investissements au Mali : Le PDG de l’office du Niger suscite l’intérêt des entrepreneurs français

C’est lors d’une récente rencontre à Bamako où le Président directeur général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, a échangé avec Mme Marlène Marques Lopes, adjointe au chef du service économique régional et Cheffe du Pôle Economie et Finances à l’ambassade de France en Côte d’Ivoire.

 

Selon le service de communication de  l’Office du Niger, Mme Marlène Marques Lopes était venue étudier le potentiel hydraulique de l’Office du Niger et les opportunités d’investissement. Après une brève présentation de l’Office du Niger, les discussions ont concerné : les potentiels, les opportunités, les défis et contraintes de l’Office du Niger, la relation de l’ON avec la diaspora malienne et avec les institutions financières de la place, les modes de tenure des terres à l’Office du Niger, les conditions de production du coton biologique et les cultures industrielles à l’Office du Niger.

Présentant les défis majeurs, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a évoqué : la nécessité d’élargir le canal du Macina et le fala de Boky Wéré ; les problèmes sécuritaires dans les zones de Macina, Molodo, N’Débougou et du Kouroumari ; le besoin de conservation et de transformation de produits tels que la pomme de terre, la tomate, l’échalote, l’oignon …

Le Dr Coulibaly a détaillé le Programme d’Appui de l’Office du Niger (PADON2) financé à hauteur de 15 millions d’euros par l’AFD pour l’aménagement de 1900 hectares dans le casier Retail. Dans le cadre de ce programme, une expérience dite Opération Pilote Rétail a été initiée pour octroyer des superficies économiquement viables au producteurs avec la participation financière des bénéficiaires à l’aménagement du tertiaire contre délivrance à terme de contrats de bail ordinaire.

Le PDG  a évoqué  la requête adressée par la partie malienne à l’AFD pour le financement additionnel du PADON 2 pour les travaux de la tranche conditionnelle et le Plan d’Accompagnement Technico-économique des Transformations Agraires de l’Opération Pilote (PATTOP).

La partie française a apprécié à sa juste valeur, le potentiel et les opportunités offertes par l’Office du Niger. Ainsi, l’ambassade prépare une visite de l’Association pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires (ADEPTA) au Mali courant juin 2019. Il s’agit d’un groupe d’entreprises françaises spécialisées dans l’agriculture et la transformation agroalimentaire, qui associent leurs savoir-faire pour répondre à des projets agro-industriels.

A l’issue de la rencontre, les deux parties se sont engagées à faire de la zone Office du Niger, un terrain d’intervention des opérateurs et industriels français.

Mahamane Maïga  

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *