Office nationale de la recherche pétrolière : “Le sous-sol de notre pays regorge de plusieurs substances minérales mais, seul l’or est aujourd’hui exploité industriellement”

La première session du conseil d’administration de l’Office National de la Recherche Pétrolière s’est tenue le mardi 02 mars 2021. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau Lamine Seydou Traoré. C’était en présence du Directeur Général de l’ONRP Ahmed Mohamed Ag et de plusieurs administrateurs de l’ONRP

Après le mot de bienvenue du directeur général Ahmed Mohamed Ag ; le ministre des Mines de l’Énergie et de l’Eau Lamine Seydou Traoré a rappelé que la 1ère Session ordinaire du Conseil d’administration del’ONRP, est un établissement public à caractère administratif
qui, désormais, remplace l’Autorité pour la Promotion de Recherche Pétrolière (AUREP). La pré-
sente session marque un tournant décisif dans la recherche pétrolière dans notre
pays à travers, entre autres : << l’évaluation du potentiel pétrolier; l’élaboration, la planification et l’exécution des programmes de promotion de la recherche et de l’exploitation pétrolière; l’identification des compagnies pétrolières susceptibles d’être intéressées par le potentiel
pétrolier malien >>.

Il a félicité tous les travailleurs de l’Office et de son département qui ont rendu possible cette transformation de l’Autorité en une structure dotée d’une personnalité morale et d’une autonomie de gestion.
Il dira que le soussol de notre pays regorge de plusieurs substances minérales mais, seul l’or est aujourd’hui exploité industriellement.
A cet effet, le Gouvernement du Mali à travers son Département a adopté le 15 janvier 2020 le document de Politique Nationale de Développement des Secteurs Minier et pétrolier pour promouvoir ces substances. C’est dans la même veine que l’Office a été créée pour amorcer la diversification des ressources minérales notamment l’exploitation des hydrocarbures.

Il faut souligner que les résultats issus des travaux d’exploration antérieurs et les données
disponibles indiquent que les bassins sédimentaires du Mali renferment des potentialités pétrolifères et des ressources énergétiques que sont le pétrole, le gaz naturel, les
schistes bitumeux et l’hydrogène. Pour rendre tangibles ces ressources, il faudra intensifier et pérenniser les efforts de promotion et de recherche pétrolière, assurer la transparence
dans la gouvernance du secteur pétrolier et développer le partenariat public privé ainsi que
les coopérations régionale, bilatérale et multilatérale.

Il a précisé que l’indépendance énergétique est un gage de
développement économique
permettant le bien-être de la population.
Selon les statistiques, la croissance démographique de notre population est galopante
et atteindra 30 millions d’habitants à l’horizon 2030 suivant le taux de croissance de 3,6 % de 1998 à 2009.

Il a conclu qu’au cours de cette première session, les administrateurs
aurons à délibérer entre autres, sur les points suivants : << les orientations stratégiques de l’ONRP; le projet de programme d’activité 2021; le projet de budget 2021 ; le projet de cadre organique ».

Daouda Diankou

Source : Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.