OFFICE DU NIGER SUR UNE PENTE GLISSANTE : Le DGA, Tidiane Traoré, bouffe son DG et transforme l’entreprise en sa vache laitière !

Directeur général adjoint avec plein pouvoir, puisqu’il est membre du parti présidentiel- le RPM, Tidiane Traoré puisque c’est de lui dont il s’agit, est un grand fainéant qui bouffe son Directeur Général Mamadou M’baré Coulibaly. Véritable vautour, liane chef Tidiane Traoré en a fait l’Office du Niger sa vache laitière.

mamadou mbare coulibaly president directeur general office niger

Ingénieur de son état, Tidiane Traoré était le patron du domaine de l’aménagement à l’office, avant d’être nommé à la place de Boubacar Sow, comme directeur général adjoint. Membre influent du parti présidentiel, sa nomination avait suscité de véritables débats au sein de l’entreprise office du Niger. Voilà qu’à travers sa gestion calamiteuse et népotiste, Tidiane Traoré donne raison à ceux qui doutaient de son management à pouvoir gérer l’Office. Cette grande entreprise, fierté du monde rural connait des problèmes de gestion qui aujourd’hui menacent la campagne agricole dans la plupart des zones agricole de ladite entreprise.

 Les actes néfastes du DGA

Le DGA, Tidiane Traoré, est un grand fainéant qui ne fait que poser des actes destructeurs. Parmi les actes néfastes causés par l’agonissant DGA de l’office, il faut noter des nominations népotistes, des mutations arbitraires, le démarrage tardif des entretiens des canaux, le recrutement népotiste de ses proches dans les fonctions de l’office du Niger, la magouille orchestrée autour de certaines parcelles dans les zones de N’débougou…..

Conséquences, l’office du Niger est plus que jamais menacé aujourd’hui. La campagne agricole est elle aussi dans le doute. Pire, les parcelles des zones de Kolongo, Molodo et une partie de la zone de Macina souffrent d’un manque cruel d’eau.

Certains peuvent se demander le fait que tous ces maux soient attribués à un Adjoint. Pour le cas de l’office du Niger, cela n’est pas surprenant, car le PDG lui-même, en la personne de Mamadou M’baré Coulibaly est un néophyte de l’office du Niger. Profitant de cette situation, le DGA pendant tout ce temps ne fait qu’amener l’office du Niger à l’abattoir. Seulement que le PDG Mamadou M’baré Coulibaly semble prendre les choses en mains et s’est dressé autour de lui un clan de prise de décision et de gestion.

Néanmoins, il est temps que les décideurs à un niveau plus haut comprennent la gravité de la situation et  agissent vite pour que la nouvelle campagne agricole ne soit pas affectée par les conséquences néfastes de la mauvaise gestion de Tidiane Traoré.  Cependant, sieur Traoré doit savoir que  l’Office du Niger n’est la propriété de personne.

Aussi, ce n’est pas parce qu’il  a été choisi par le parti au pouvoir, le RPM, qu’il doit se permettre tout. Lorsqu’on a le pouvoir, on doit avoir le sens de la bonne gestion associée à l’amour de son métier. D’ailleurs, il n’a jamais été dit de ne pas choisir ses proches à des postes de responsabilité mais cela doit se faire dans le respect des textes et compte tenu de la compétence des uns et des autres.

En tout cas, il urge le plus rapidement possible d’arrêter le tout puissant DGA de l’Office du Niger, Tidiane Traoré, dans son ambition périlleuse contre l’Office du Niger. Cela va dans l’intérêt et la survie des populations maliennes, car il est une véritable menace pour la nouvelle campagne agricole.

Dans les prochaines publications, nous vous développerons chacun des faits énumérés plus haut. Par ailleurs, une affaire de détournement de fonds de plus de 50 millions circule dans les couloirs de l’office du Niger et le nom du DGA serait cité.

La Rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *