Office du NIGER : Le budget en Hausse de 11% pour l’exercice 2021-2022

Lors de la 47è session de son conseil d’administration tenue le 31 décembre 2020 sous la présidence d’Abdel Kader Konaté, l’Office du Niger a revu en hausse son budget et ses objectifs pour la campagne agricole 2021-2022.

 

Le budget  de l’exercice 2021-2022 de l’Office  du Niger est estimé en ressources et en emplois  à la somme de 37,22 milliards de Fcfa contre 34,093 milliards pour la campagne précédente, soit une augmentation de 11%.  Avec cette  enveloppe, l’Office du Niger a également revu en hausse ses objectifs de production. Il compte produire 903 538 tonnes  de riz à la prochaine campagne (2021-2022).

Selon les administrateurs de l’Office du Niger, la campagne précédente a tenu ses promesses ou presque, malgré le contexte sécuritaire très préoccupant. Pour ce qui concerne la riziculture, la production de la campagne est de 808.102 tonnes pour une superficie mise en valeur de 133.401 hectares, avec un rendement moyen de 6,058 tonnes par hectare. La prévision  de production attendue était de 896.935 tonnes, soit  une baisse de 12% par rapport à la campagne de 2019-2020.

Le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Abdel Kader Konaté d’expliquer que la baisse de production de 12.881 tonnes par rapport à la précédente campagne est due essentiellement aux fortes pluies du mois d’août ayant engendré de grandes inondations des parcelles et de villages.

Pour atteindre les objectifs de la prochaine campagne agricole,  la direction de l’Office du Niger entend mettre l’accent sur la vulgarisation des bonnes pratiques agricoles, le respect du calendrier agricole, la productivité à l’hectare et l’entretien des réseaux de fourniture d’eau.

Rappelons qu’avec plus de 150 000 ha de terres irrigués, l’Office du Niger compte aujourd’hui parmi les plus grands aménagements hydro-agricoles du continent africain et contribue fortement à la sécurité alimentaire du Mali avec une production annuelle d’environ 700 000 tonnes de riz et plus de 500 000 tonnes de produits maraichers.

Sekou Traoré   

SourceLe Serment du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *