Office du Niger : -3300 hectares bientôt livrés…

Une production de près d’1 million de tonnes de riz attendue pour la campagne 2016/2017

 repiquage riz niono office niger MALI

Le coup d’envoi de la campagne agricole 2016-2017 en zone Office du Niger a été donné le 31 mai dernier par  Issa Konda, conseiller technique au Ministère de l’Agriculture, représentant le ministre Kassoum Dénon. C’était à Molodo, en présence de Boubacar Sow, PDG par intérim de l’Office du Niger et de plusieurs hautes personnalités politiques, administratives, des directeurs de zone de l’Office et des délégués des producteurs. Cette année, la campagne agricole démarre sur une très bonne note avec à la clef une prévision de production de 915.000 tonnes de riz paddy.

 

Quelques jours après la tenue de la 6ème session du Conseil supérieur de l’agriculture à Bamako et le lancement de la campagne agricole à Baguineda par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, l’Office du Niger vient de lancer officiellement sa campagne agricole à Molodo, chef-lieu de la Commune rurale de Kala Sigida, à travers une scène de labour.  Dans son allocution de bienvenue, le maire de la Commune de Kala Sigida, Ba Issa Diarra, a salué les responsables de l’Office du Niger pour le choix sur sa Commune pour abriter la cérémonie de lancement de cette campagne 2016-2017. Il a profité de l’occasion pour remercier le Chef de l’Etat pour l’attention qu’il porte sur le monde paysan, notamment en accordant les 15% du budget national au développement agricole. Avant de terminer, le maire a invité les jeunes à s’intéresser et à vulgariser l’emploi agricole dans notre pays. Prenant la parole, le délégué général des exploitants de l’Office du Niger, Abdoulaye Daou, a fait la restitution de la journée paysanne tenue à Baguineda, le 26 mai 2016 à sa base, bien représentée. Dans son intervention, il a prodigué des conseils sages aux paysans et à l’encadrement pour la répartition des nouveaux aménagements dans la zone de Molodo, Ké Macina et Touraba dans la transparence. Car, selon lui, la zone de Molodo a besoin de la tranquillité et de la stabilité (sécuritaire) après des séries d’attaques terroristes depuis 2013. Il a aussi a prié pour une bonne pluviométrie. Même son de cloche chez El Hadj Kola Diallo, Président de la Chambre régionale d’agriculture de Ségou, qui a invité les paysans et les éleveurs à l’union sacrée et à l’entente pour la réussite de la campagne agricole.

Ils ont tous salué les immenses efforts consentis par l’Etat et ses partenaires pour promouvoir le monde rural tout en invitant les paysans au travail. Dans son discours, Boubacar Sow, Président Directeur général de l’Office du Niger, a dressé le bilan de la campagne écoulée. « En ce qui concerne la campagne 2015-2016, elle s’est déroulée dans des conditions globalement satisfaisantes du point de vue de la sécurité, de la fréquence et de la répartition des précipitations et de la faible présence de nuisibles. » s’est réjoui le premier responsable de l’entreprise. Les résultats obtenus sont les suivants : pour la production de riz paddy 127.711 ha de terres rizicoles exploitées pour 794 396 tonnes de riz paddy récoltées ; 11 089 ha de terres maraîchères exploitées pour 220 000 tonnes de production dont 130 000 en échalote.

Pour la présente campagne, l’Office du Niger ambitionne de mettre en valeur 146 113 ha en riz, 10 964 ha de spéculation de maraîchage, 910 ha de pomme de terre et 3525 ha de maïs.

Les productions totales attendues sont de 914 979 tonnes de riz paddy, 325 952 tonnes de produits maraîchers, 16 350 tonnes de maïs et 31 850 tonnes de pomme de terre.

D’autres activités importantes seront poursuivies durant cette campagne dans les sous-secteurs de l’élevage, qui est une activité phare dans toutes les zones d’intervention de l’Office du Niger, de la pisciculture qui prend son envol dans la zone et contribue de façon efficace à la diminution du chômage, et du reboisement qui est aujourd’hui une nécessité absolue dans la zone de l’Office. A ce propos, il convient de souligner que les aménagements ont notablement dégradé le couvert végétal. « La mise en service de 3300 ha aménagés à Molodo, Ke-Macina et Kouroumari (Touraba) dont 300 ha seront réservés aux jeunes ruraux et aux femmes. Ces aménagements permettront de réaliser une production additionnelle de 22.000 tonnes de paddy » a ajouté M. Sow, avant d’égrener un chapelet de difficultés que traverse le géant agricole sous-régional au nombre desquelles le manque de main-d’œuvre pour les travaux dans les rizières, l’insuffisance des équipements agricoles, la présence massive des animaux sur les champs entre autres. « Ces problèmes connaitront un dénouement dans le cours terme avec la politique de mécanisation engagée par l’Etat et la prise en compte dans nos projets et programmes des aspects relatifs à la gestion de l’élevage en zone Office du Niger », a-t-il souligné.  Pour clore ses propos le PDG, Boubacar Sow, martèlera que la mise en œuvre de ce plan de campagne se fera dans le strict respect des recommandations faites par le Président de la République IBK lors de la 6ème session ordinaire du conseil supérieur de l’agriculture à savoir : poursuivre la subvention des intrants agricoles (engrais, semences végétales et animales) ; prendre en charge le volet environnemental dans l’exécution des activités agricoles ; et éviter à l’avenir les dérives survenues dans les différents contrats d’approvisionnement en intrants. Au cours de cette cérémonie traditionnelle, les meilleurs paysans et agents d’encadrement de la campagne 2015-2016 ont été primés. La scène de labour pour lancer la campagne a mis fin à cette journée.

Aliou Badara Diarra

 Source : L’Enquêteur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct