Office de développement rural de Sélingué : Le contrat-plan 2017-2019 arrive à sa fin

L’Office de développement rural de Sélingué (ODRS) a tenu mardi dernier dans sa salle de conférence, la troisième et dernière réunion du comité de suivi du contrat-plan (2017-2019) État-ODRS-producteurs.


Les travaux étaient dirigés par le président du comité de suivi du contrat-plan, Joël Togo, en présence du directeur général de l’ODRS, Hamidou Coulibaly et l’ensemble des administrateurs. Cette dernière session du contrat-plan (2017-2019) a été mise à profit par les administrateurs pour examiner le procès-verbal de la deuxième réunion du comité de suivi du contrat-plan, les recommandations issues de la deuxième réunion et le rapport d’exécution des engagements des parties prenantes au titre de la troisième année.
Selon le président du comité de suivi du contrat-plan, les activités programmées ont été exécutées dans des conditions caractérisées par un démarrage satisfaisant des activités pluviométriques suivi des poches de sécheresse courant juillet et une normalisation à partir du mois d’août.
Quant à la situation phytosanitaire, elle a été relativement calme avec quelques cas de viroses sur le riz en maîtrise totale et des chenilles légionnaires sur le maïs.

Sur le plan socio-économique, Joël Togo a noté avec satisfaction la situation alimentaire normale dans toutes les zones de production, avec des marchés bien approvisionnés et des prix des denrées de première nécessité stables. Il a également apprécié les efforts inlassables de l’État dans la poursuite de la subvention des intrants (semences, engrais) et des équipements agricoles.
Sur le plan technique, Joël Togo a souligné l’amélioration du niveau d’équipement à travers la création du Centre rural des prestations des jeunes (CRP), et l’adoption à grande échelle du Système de riziculture intensif (SRI) par les producteurs.
Le président du comité de suivi du contrat-plan a toutefois déploré les difficultés d’irrigation dans les périmètres de Sélingué à cause de la vétusté des réseaux d’irrigation et la non fonctionnalité de la station de pompage ayant entraîné des inondations pendant la période de crue.

Malgré ces constats, les différentes parties prenantes du contrat-plan, à en croire Joël Togo, ont tout mis en œuvre pour l’atteinte des objectifs de la troisième année. Ainsi, dans le domaine des productions agricoles, les réalisations sont passées de 25.185 hectares à 27.517 hectares, soit une progression de 9,26% pour les céréales.
Sur le plan de la maintenance, l’on peut retenir, selon le président du comité de suivi du contrat-plan, l’entretien de 23.082 mètres linéaires du réseau primaire d’irrigation, 34.624 mètres linéaires du réseau secondaire d’irrigation, 42.644 mètres linéaires de drains primaires et 28.067 mètres linéaires de drains secondaires.
Dans le cadre de l’exécution des engagements, l’ODRS et les différentes parties prenantes ont déployé d’énormes efforts en vue de l’atteinte des objectifs de la troisième année. Joël Togo n’a pas manqué d’exhorter davantage les acteurs à s’investir plus pour la finalisation du prochain contrat-plan.
Rappelons que l’Office de développement rural de Sélingué a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’atteinte de la sécurité alimentaire. Il vise également le renforcement des capacités des producteurs en vue de faire face à l’ensemble des activités et défis de développement du secteur agricole dans sa zone d’intervention.

Abdoul Karim
COULIBALY

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *