Me Mountaga Tall rend visite au GPAC : convergence de vue autour des priorités du secteur

Le nouveau ministre de l’Economie numérique de l’Information et de la Communication, Me Mountaga Tall, a effectué le jeudi 4 août 2016 une visite de courtoisie au Groupement professionnel des agences de communication (GPAC). Accueilli par le secrétaire général de l’organisation, Sidi Dagnoko, le ministre Tall en compagnie des membres de son cabinet, s’est entretenu avec les responsables des agences de communication autour des préoccupations du secteur.

housseini amion guindo ministre sports mountaga tall ministre economie numerique information communication porte parole gouvernement

Les deux parties ont exprimé une convergence de vue autour des actions à mener pour un meilleur rayonnement du secteur. Il s’agit surtout de mener la lutte pour l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi régissant le régime de la publicité dans notre pays. « Ceci est une bataille que nous mènerons en vue de faire aboutir ce projet de texte qui est sur la table de l’Assemblée nationale depuis 2010 », a souligné le secrétaire général Sidi Dagnoko. Il a critiqué à ce propos le fait que les textes qui régissent actuellement le secteur datent des années 80 et ne sont pas adaptés au contexte actuel.

« Ma présence ici est un message très clair que je tenais à apporter. La mission qui m’est confiée concerne l’Economie numérique, la communication du côté des pouvoirs publics que privés. Je suis venu dire que je suis et je resterai d’égal partage entre le secteur public et le secteur privé. Que je suis également à l’écoute de leurs préoccupations. Le groupement en accorde une grande importance. Les responsables du secteur souhaitent sortir de l’informel, avoir un cadre juridique pour évoluer, c’est-à-dire un texte organisant leur profession. Je me suis engagé parce que nul n’a intérêt à rester dans l’informel. Je leur ai aussi exprimé tout l’intérêt que l’Etat accorde à ce qu’ils font car, la communication aujourd’hui est essentielle et vitale dans la conduite de toute action. Ils ont un rôle non négligeable dans l’économie de notre pays », a assuré le ministre Tall.

Composé d’une soixantaine de membres, le GPAC a été créé en juin 2010 pour défendre les intérêts des agences de communication et leur donner les moyens de se faire entendre dans l’environnement communicationnel et institutionnel de notre pays.

  1. Diakité

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *