MOHAMED ALI AG IBRAHIM PRÉSENTE LE PROJET AUX PTF

Le Salon international de l’industrie (SIM) que va abriter notre pays pour la première fois s’approche à grand pas. Dans le cadre des préparatifs de ce grand rendez-vous industriel, le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali AG Ibrahim, a rencontré, hier, les membres de la Troïka dans la salle de conférence de son département.

La délégation était conduite par l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, Jolke Oppewal, chef de file des partenaires techniques et financiers. Cette rencontre a permis aux membres de la Troïka d’être informés des opportunités qu’offre ce salon qui aura lieu à Bamako du 19 au 21 avril et qui a pour invitée d’honneur la Turquie. La rencontre était donc destinée à mobiliser les partenaires techniques financiers autour de cet évènement important pour notre pays.
En effet, le Salon international de l’industrie est un grand rendez-vous qui regroupe l’ensemble du monde industriel, notamment les investisseurs nationaux et internationaux, les banques, la diaspora et d’autres acteurs intervenant dans le domaine. C’est aussi un cadre d’opportunités pour les industriels maliens et étrangers de partager leurs expériences. «Le Mali a un potentiel en termes d’industrie surtout dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, mais aussi dans les secteurs tels que les mines. Cependant, le niveau de transformation ici est assez bas», a souligné Jolke Oppewal. Pour l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, un pays a besoin de l’industrialisation, de la transformation des produits pour la création d’emplois et des valeurs ajoutées. Cela est plus important que de continuer à transporter les matières premières. Par ailleurs, le diplomate hollandais pense qu’il est important pour notre pays de mobiliser les investisseurs, les entrepreneurs, les partenaires et la communauté internationale pour entrer dans un partenariat en vue de stimuler ce processus important d’industrialisation.
«Dans le cadre des préparatifs du Salon international de l’industrie, nous avons rencontré tout le segment de notre économie. Autrement dit, nous avons mobilisé la presque totalité de notre économie. Nous avons aussi mobilisé l’ensemble des Régions du Mali et les Maliens de l’extérieur», a fait savoir le ministre du Développement industriel. Pour Mohamed Ali Ag Ibrahim, il est important de présenter ce salon aux membres de la Troïka pour ce qui peut les intéresser. «Ils ont des projets et programmes qui peuvent intéresser plusieurs filières, d’où la raison de cette rencontre», a-t-il indiqué, ajoutant qu’il est bon de rencontrer les partenaires techniques et financiers pour leur présenter ce projet hautement important pour notre pays, afin de leur donner un espace devant les permettre de faire connaitre leurs différents projets et programmes à l’ensemble du secteur privé, et particulièrement aux industriels.
Par ailleurs, Mohamed Ali Ag Ibrahim a indiqué que ce salon est une opportunité pour booster le développement industriel de notre pays, à travers la transformation des produits locaux. «Les préparatifs sont à point, c’est-à -dire tous ceux qui doivent venir de la Turquie ont un agenda qui nous est déjà parvenu. Nous connaissons aussi les calendriers des participants venant d’autres pays», a-t-il dit, avant de rassurer que les ressources ont été mobilisées pour la réussite de l’événement.

Babba B. Coulibaly

Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *